Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Pari de Pascal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
J-P Mouvaux
Admin
Admin


Nombre de messages : 10734
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le Pari de Pascal   Sam 25 Déc 2010 - 11:55

Mais tout ça ne me dit toujours pas ce que vient faire l'alchimie là-dedans.

Moi qui suis si curieux d'ésotérisme.

Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 105
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Le Pari de Pascal   Sam 25 Déc 2010 - 12:01

Cher J-P, le vrai alchimiste fait la distinction entre l'or vulgaire (métallique) et l'or véritable qu'on ne peut trouver que par la formule VITRIOL.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Pari de Pascal   Sam 25 Déc 2010 - 12:06

Fibonacci a écrit:
Je suis assez de l'avis de Lucael et Cré20diou. Le pari de pascal ne m'a jamais convaincu, parce qu'il est très facile de faire le pari inverse, qui a l'immense avantage de me faire faire l'économie de la pratique religieuse normative:

"Si dieu est tel que décrit - immensément bon et miséricordieux - alors il lui importe peu que je croie ou non, que je pratique ou non, pour peu que j'agisse vertueusement (et même s'il m'arrive de trébucher, il ne m'en tiendra pas rigueur) et il m'accordera la félicité éternelle; Et si Dieu n'existe pas, j'aurai fait le bien autour de moi sans y avoir été "contraint" par un dogme, et je n'aurai pas perdu mon temps en vaines spéculations et en pratiques rituelles sans objet"

La bonne nouvelle, c'est que quel que soit mon pari, celui de Pascal ou son symétrique, je suis gagnant!

La comparaison avec la voie sèche et la voie humide de l'alchimie serait sans doute exagérée... n'empêche?

φ-bo

Edit: Oups! J'ai lu le topic un peu trop vite, sans me rendre compte qu'Amada avait tenu un raisonnement très voisin du mien... Mea culpa!


C'est pas grave !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Pari de Pascal   Sam 25 Déc 2010 - 13:18

Quoi que tu penses , ou que tu fasses, ton âme est vouée à vivre l'éternité... cheers
Revenir en haut Aller en bas
Fibonacci
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 675
Age : 51
Localisation : Sous la voûte étoilée
Date d'inscription : 24/12/2010

MessageSujet: Re: Le Pari de Pascal   Sam 25 Déc 2010 - 15:41

Pascal a écrit:
Quoi que tu penses , ou que tu fasses, ton âme est vouée à vivre l'éternité... cheers

C'est bien gentil, mais d'une part: rien ne me permet d'en être sûr. Quand bien même j'adhérerais à cette proposition, mon intime conviction n'aurait pas valeur de preuve;

D'autre part, la promesse d'une vie éternelle est généralement présentée comme la nouvelle merveilleuse d'une félicité sans fin (je schématise, bien sûr). C'est une fois encore un présupposé invérifiable. Et si l'âme quittait le corps en conservant pour l'éternité le dernier souvenir vécu? Imaginez-vous l'atrocité que cela constituerait pour les personnes ayant connu une mort violente, meurtre ou accident? Il m'arrive de penser que la vie éternelle n'est peut-être pas souhaitable...

Je note par ailleurs qu'en dépit de mes longues recherches et cogitations personnelles, je suis malgré tout encore incapable de cerner avec exactitude la réalité que recouvre le terme "âme", dont le contenu varie selon les traditions, à tel point qu'il me semble correspondre davantage à une virtualité sinon à une simple vue de l'esprit. Mais, prudence en la matière...

Et puis, comme disait Woody Allen: "L'éternité, c'est long... surtout vers la fin!" lol!

φ-bo
Revenir en haut Aller en bas
Fibonacci
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 675
Age : 51
Localisation : Sous la voûte étoilée
Date d'inscription : 24/12/2010

MessageSujet: Re: Le Pari de Pascal   Sam 25 Déc 2010 - 15:47

Lucael a écrit:
Cher J-P, le vrai alchimiste fait la distinction entre l'or vulgaire (métallique) et l'or véritable qu'on ne peut trouver que par la formule VITRIOL.

Précisons une fois de plus que l'alchimie dont il est question ici est l'alchimie spirituelle, et non son pendant matériel qui lui a fourni son corpus symbolique et qui est par ailleurs l'ancêtre de notre chimie moderne.

φ-bo.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Pari de Pascal   Sam 25 Déc 2010 - 19:03

Salut Fibonacci;

A toi de voir... moi j'ai vu, je suis sincère et je le dis...

Revenir en haut Aller en bas
Fibonacci
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 675
Age : 51
Localisation : Sous la voûte étoilée
Date d'inscription : 24/12/2010

MessageSujet: Re: Le Pari de Pascal   Sam 25 Déc 2010 - 20:20

Pascal a écrit:
Salut Fibonacci;

A toi de voir... moi j'ai vu, je suis sincère et je le dis...

Je ne mets pas en cause ta sincérité, mon cher Pascal. Loin de moi une telle intention! (Je l'ai fait sur d'autres forums, mais là j'avais de bonnes raisons!) Je ne faisais que coucher par écrit quelques réflexions personnelles.

Ce que je voulais dire, c'est qu'en matière de spiritualité toute expérience est vécue au crible de la pure subjectivité. Ce que chacun pense avoir compris ou ce dont chacun est intimement convaincu peut effectivement être véridique.. tout comme il pourrait se révéler ne pas l'être. Et même si je crois, je dois conserver dans un coin de ma tête (ou de mon cœur si tu préfères) l'hypothèse que je peux me tromper, en partie ou totalement.

Amitiés,

Fibonacci.
Revenir en haut Aller en bas
Lucael
Exégète
Exégète


Masculin Nombre de messages : 4390
Age : 105
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Le Pari de Pascal   Sam 25 Déc 2010 - 20:33

Fibonacci a écrit:
Ce que chacun pense avoir compris ou ce dont chacun est intimement convaincu peut effectivement être véridique.. tout comme il pourrait se révéler ne pas l'être. Et même si je crois, je dois conserver dans un coin de ma tête (ou de mon cœur si tu préfères) l'hypothèse que je peux me tromper, en partie ou totalement.
Mon TCF Fibo, ça rejoint d'ailleurs ce que nous enseigne la physique notamment quantique: l'observateur modifie la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Fibonacci
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 675
Age : 51
Localisation : Sous la voûte étoilée
Date d'inscription : 24/12/2010

MessageSujet: Re: Le Pari de Pascal   Sam 25 Déc 2010 - 20:45

Lucael a écrit:
Mon TCF Fibo, ça rejoint d'ailleurs ce que nous enseigne la physique notamment quantique: l'observateur modifie la réalité.

Oui, d'ailleurs le chat de Schrödinger a été excommunié pour cause d'indifférentisme! lol!

Fibo.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Pari de Pascal   Dim 26 Déc 2010 - 18:28

Bonsoir Fibonacci

Code:
l'hypothèse que je peux me tromper, en partie ou totalement.

La marge d'erreur est faible et tout prête à penser aujourd'hui plus qu'hier,que le doute mélé à la foi s'éfface. Nous ne sommes plus au moyen age en train de se poser des questions devenues désuètes. Les hommes de demain s'assureront la totalité des connaissances selon (le bouddhisme)...

j'ai changé ananda (félicité ) en confucius au final se sera le bouddha debout,l'homme réalisé qui ne se posera plus ces questions existentielles.

Ne soyons pas fatalistes.


Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 61
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Le Pari de Pascal   Mar 4 Jan 2011 - 11:08

toniov a écrit:
Je me définis comme " croyant ". Je ne sais pas si c'est véritablement un choix parce que nous sommes tous tributaires des influences de notre passé. Mais c'est en tout cas, en me définissant ainsi, que je me sens en accord avec moi même. Ma foi est surtout basée sur des intuitions. J'aime la logique intellectuelle mais, à un certain point, elle ne m'apporte plus rien. Pour moi, la mort conduit à autre chose, une continuité. L'infini, le néant, l'éternel, ne sont que des concepts humains. Je comprends les athées puisqu'ils trouvent leur " bonheur " dans l'athéisme: je fais exactement la même démarche qu'eux.

excuse moi toniov, je ne peux pas parler au nom des athées mais il me semble que tu vas trop vite en besogne

Rationnellement :on ne choisit pas une opinion parce qu'elle fait son bonheur, mais parce que les argument de cette opinion semblent plus justes

le principe de choisir une opinion mais en vertu de ce qu'on a envie de croire, n'est qu'un mensonge envers soi-même, une tromperie de l'esprit

Tu sais toniov, j'ai été croyant, il m'est aussi arrive de me forger des opinions parce qu'elles m'arrangeaient, mais je sais combien il est sain de ne pas se mentir a soi-même: l'honnêteté intellectuelle ne peut pas être envers les autres si on ne l'a pas envers soi-même

réfléchis a cela, le monde est pourrit par ce type de comportement, le patron des laboratoir servier s'est convaincu que le Médiator est utile meme si son usage normal envers les diabétiques est inutile, mais selon lui les morts sont rien par rapport au labo servier ou au "mal etre" des gros
et pas que lui
http://sante-az.aufeminin.com/w/sante/m3175579/medicaments/mediator.html
Sarkozy en le décorant de la grande croix de la légion d'honneur se convainc lui même que les procédures de mise sur le marché sont trop contraignantes
"En tant qu’entrepreneur, vous avez été souvent sévère à l’endroit de l’administration française. Vous critiquez l’empilement des mesures, des normes, des structures et vous avez raison. "
http://www.marianne2.fr/sarkofrance/Mediator-la-nouvelle-affaire-d-Etat-qui-embarrasse-Sarkozy_a298.html

la recherche du bonheur peut induire en erreur (mais le bonheur se trouve aussi en recherche de vérité, je te jure) et dire que les gens font les choses pour leur bonheur, je veux bien, mais dans ma chienne de vie j'ai pu mesurer combien il est heureux de ne pas se mentir pour satisfaire un bonheur qui sera illusoire

bah oui on peu s'auto-convaincre d'un mensonge, beaucoup d'exemples ... j'en ai même produit la preuve flagrante que j'ai découvert étant adolescent (j'en ai parlé dans ce forum) :

dans mon village les paysans parlaient de l'effet de la lune sur la croissance des plantes avec une certitude qui n'autorisait pas la contestation, mais jamais je n'ai vu la lune invoquée dans les champs de culture !!!!!

Comment expliquer cette confusion de l'esprit, je puis le faire si c'est nécessaire, mais rationellement parlant on peut simplement éviter de tomber dans les sophismes trompeurs, les illusions inutiles .... et trouver le bonheur simple de ne pas se manipuler les uns les autres et s'auto-manipuler
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26798
Age : 57
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Le Pari de Pascal   Mar 4 Jan 2011 - 11:34

Si nous étions sous influence de notre passé, je serais catholique apostolique romaine pratiquante et non déiste ou encore témoin de florence_yvonne
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Pari de Pascal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Pari de Pascal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Le pari de Pascal : faut-il croire en Dieu ?
» Blaise Pascal : Le Pari
» Pour les TL : Revue Europe sur Pascal Quignard
» Poésie Pascal: L'ouragan...
» Pascal Entremont

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Croire ou ne pas croire :: La foi en questions-
Sauter vers: