Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le juste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Petit Phils
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 993
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: Le juste   Jeu 7 Fév - 0:15

Citation :
Quand je te parle de juger, je te parle de faire condamner un individu, je ne te parle pas de donner ton opinion, de dénoncer, de faire cesser l'injustice, de dénoncer l'hypocrisie, ça le Christ le faisait tout le temps, par ailleurs il ne dénonçait aucun individu en particulier, il n'a jamais dit au voleur, vient avec moi, nous allons aller devant le juge, il disait donne lui ton manteau, ne réclame pas à ceux qui te doivent. Quand je te dis de ne pas juger, ça veut dire que tu ne peux amener un individu devant les tribunaux dans le but de le faire condamner.

Voila pourquoi je posais cune question à propo de la condamnation : qu'est ce que condamner? Qu'est ce qui est punition et qu'est ce qui est protection?
Mon voisin a violé ma soeur. Je ne le juge pas, je ne le condamne pas et je ne le traite pas de diable comme tu l'a fait avec d'autres même s'il a effectivement agit comme le diable. Mais je n'ai pas l'intention de le laisser continuer sans rien faire: protéger ses proches et le protéger de lui même, tu pense que c'est une condamnation?
Si un ami me retient de tuer quelqu'un dans un moment de colère noire, je lui en serais reconnaissant parce qu'il nous à protégé. Pas condamné mais protégé.
C'est ce que j'essaie de te dire...

Mais si ce que tu a dis est juste, le Vatican à a mon avis mal agit en envoyant cette homme innocent au tribunal qui n'a jamais su être juste et qui lui condamne réellement.

Revenir en haut Aller en bas
Petit Phils
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 23
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: Le juste   Jeu 7 Fév - 0:20

Citation :
C'est ainsi que le Christ nous demande d'être ! Nous pouvons essayer de raisonner celui qui, semble-t-il prend un mauvais chemin ... Mais il ne nous appartient pas de le juger. S'il persiste ... tu dois juste l'ignorer

Il peut m'ignorer et je le comprendrais. Mais j'ai malheureusement l'impression qu'aucun de vous deux ne m'a compris...
Revenir en haut Aller en bas
Gaétan
Etudiant
Etudiant
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 60
Localisation : Québec
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Le juste   Jeu 7 Fév - 0:58

Petit Phils a écrit:
Citation :
Quand je te parle de juger, je te parle de faire condamner un individu, je ne te parle pas de donner ton opinion, de dénoncer, de faire cesser l'injustice, de dénoncer l'hypocrisie, ça le Christ le faisait tout le temps, par ailleurs il ne dénonçait aucun individu en particulier, il n'a jamais dit au voleur, vient avec moi, nous allons aller devant le juge, il disait donne lui ton manteau, ne réclame pas à ceux qui te doivent. Quand je te dis de ne pas juger, ça veut dire que tu ne peux amener un individu devant les tribunaux dans le but de le faire condamner.

Voila pourquoi je posais cune question à propo de la condamnation : qu'est ce que condamner? Qu'est ce qui est punition et qu'est ce qui est protection?
Mon voisin a violé ma soeur. Je ne le juge pas, je ne le condamne pas et je ne le traite pas de diable comme tu l'a fait avec d'autres même s'il a effectivement agit comme le diable. Mais je n'ai pas l'intention de le laisser continuer sans rien faire: protéger ses proches et le protéger de lui même, tu pense que c'est une condamnation?
Si un ami me retient de tuer quelqu'un dans un moment de colère noire, je lui en serais reconnaissant parce qu'il nous à protégé. Pas condamné mais protégé.
C'est ce que j'essaie de te dire...

Mais si ce que tu a dis est juste, le Vatican à a mon avis mal agit en envoyant cette homme innocent au tribunal qui n'a jamais su être juste et qui lui condamne réellement.



Tu oublie ce que j'ai écrit dans mon premier message, je n'ai pas dit qu'il fallait laisser faire les injustices, les crimes, les violeurs, la corruption, mets en, ce que je t'ai dit c'est que tu ne peux amener ce type devant les tribunaux dans le but de le juger et le condamner, ça ce n'est pas chrétien, c'est du satanisme, si tu fais cela tu traite les autres comme ils te traitent. Il y a d'autres méthodes nottemment comme le cercle du pardon, la façon autochtone, et la justice réparatrice, tu dois encadrer l'individu mais tu ne peux le punir, tu ne peux réparer le mal par le mal mais par le bien.
Revenir en haut Aller en bas
Asia
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 218
Age : 46
Localisation : Terre mère
Date d'inscription : 02/01/2013

MessageSujet: Re: Le juste   Jeu 7 Fév - 8:15

zarzou a écrit:

Votre reflexion induit une certaine incapacité, voire une certaine impuissance à faire connaitre sa pensée; je ne peux pas adhérer à l'idée que dieu ait pu lui remettre des élèves à ce point imperméable que ce qu'il devait leur remettre ne l'a pas été comme dieu l'entendait,.

Oui, c'est juste Zarzou,
c'est parce que , je pense , que nous n'avons pas
la même perception de lecture des Evangiles Wink
Tout en considérant ( ensemble ) Jésus comme le modèle
par excellence, l'homme doit s'attendre à suivre la
même voie, selon moi suivre "Sa" trace ne me place pas
dans une morale qui accuserait pour Lui substituer une sagesse
parfaite qui bénit et qui rendrait l'homme au même titre que Jésus,
ou Dieu !

Le yoga de Jésus met en œuvre une énergie fantastique, révolutionnaire,
qui peut guérir, mais aussi détruire, on peut le comprendre dans la
lecture des Evangiles, les disciples sont exposés à une puissance
supérieure, qui les dépassent et qui les fait douter ( tout comme Pierre ou encore Judas..)
Jésus connaissait certainement ses propres limites mais aussi celles de l'homme,
mieux que personne, mais je pense aussi, qu'il a continué à évoluer
et à "grandir" jusqu'à sa mort !

Si on s'attache sur l'enseignement spirituel de Jésus, on peut remarquer
qu'en tant que Maître, Il a recours à tous les moyens possibles pour
venir en aide (et des moyens humains ) assister, écouter, parler, méditer,
prier, soulager, arracher les masques et les mensonges, afin de conduire
l'homme à une plus grande conscience !
Comment cette 'alchimie' pourrait elle se faire sans qu'il y est une relation
qui s'instaure entre le disciple et le Maître..?


Je pense que si l'on veut être exact, il ne faudrait pas seulement dire ou
penser que la 'voie' est difficile à emprunter, mais qu'elle est aussi difficile
à trouver, et c'est selon moi, ce que Jésus s'est employé à rechercher, et à
nous transmettre !

Merci


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le juste   Jeu 7 Fév - 8:27

Qu'est-ce que le yoga de Jésus ASIA ???
Revenir en haut Aller en bas
Asia
Etudiant
Etudiant
avatar

Féminin Nombre de messages : 218
Age : 46
Localisation : Terre mère
Date d'inscription : 02/01/2013

MessageSujet: Re: Le juste   Jeu 7 Fév - 8:39

Teoma a écrit:
Qu'est-ce que le yoga de Jésus ASIA ???

En deux mots... Wink

C'est 'Tout 'l'enseignement de Jésus, 'Tout' ce qui nous est accessible !
Jésus enseignait avec des paraboles, des métaphores, des paradoxes et des parodies,
Il transmettait ses enseignements d’une façon que même un public illettré
comprenait facilement, c'était un "iconoclaste" qui cherchait à
inspirer son public à comprendre non seulement la lettre
de la loi des juifs et des rituels, mais surtout l’esprit !!

Il faut savoir que les 'yoga siddhas' enseignaient avec des poèmes,
dans la langue vernaculaire des illettrés, de façon que ceux-ci
comprennent facilement, retiennent et se souviennent et l’enseignement
de Jésus aussi bien que celui des siddhas comportaient plusieurs
niveaux de sens, le sens le plus profond n’était accessible qu’à l’initié,
celui qui avait appris d’un maître spirituel la façon d’accéder à la réalité
intérieure par des pratiques telles que la méditation et le silence

Par exemple, Jésus condamnait sévèrement les pharisiens
et les marchands du temple, il a même physiquement attaqué
leurs échoppes, ce qui n'est pas rien comme "action", mais quand
les pharisiens lui demandèrent de quelle autorité il parlait,
il répondit " Je démolirai ce temple, et en trois jours, je le relèverai !"

Sa résurrection prouve qu’il avait raison et que le vrai temple se trouve à l’intérieur !


Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Le juste   Jeu 7 Fév - 10:42

@ Asia

Bonjour Asia,

Vos paroles sont très éclairantes et rare ceux qui se prêtent ainsi à un véritable dialogue, qui ma foi, s'avère nécessaire à l'élaboration d'un juste équilibre puisque sans la voix d'autrui il serait difficile de s'entendre tout seul; entendons qu'une graine ne germe pas sans eau. Il faut des arroseurs.. J'apprécie que l'on m'abreuve et vous en remercie. Vous dites:

Si on s'attache sur l'enseignement spirituel de Jésus, on peut remarquer
qu'en tant que Maître, Il a recours à tous les moyens possibles pour
venir en aide (et des moyens humains ) assister, écouter, parler, méditer,
prier, soulager, arracher les masques et les mensonges, afin de conduire
l'homme à une plus grande conscience !
Comment cette 'alchimie' pourrait elle se faire sans qu'il y est une relation
qui s'instaure entre le disciple et le Maître..?


Pour alchimie, je parlerais de confiance et c'est une recette pour le moins compliquée ou peut se présenter comme telle, la confiance n'est pas simple. Ce dont il faisait mention je pense de façon à ce point détourné qu'il peut devenir difficile, fastidieux de le suivre, pour exemple: qui ne se renie pas lui-même ne vaut pas pour moi. Rien ne saurait être plus inaccessible que ce reniement s'il n'était soutenu par un regard capable de concevoir en toute rélalité ce que nous sommes vraiment.

Sincèrement, on renie bien plus aisément son chien devenu génant lorsque l'été approche que le plaisir dont on espère profiter. Le juste, Lui, se doit de reconnaitre la valeur de toutes choses pour que son regard lui permettre de régner le plus confortablement possible sur lui-même. N'est ce pas cela la liberté ? Finalement du plomb, on fera bien de l'or.

Très cordialement.



Revenir en haut Aller en bas
Petit Phils
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 23
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: Le juste   Jeu 7 Fév - 14:06

Citation :
Tu oublie ce que j'ai écrit dans mon premier message, je n'ai pas dit qu'il fallait laisser faire les injustices, les crimes, les violeurs, la corruption, mets en, ce que je t'ai dit c'est que tu ne peux amener ce type devant les tribunaux dans le but de le juger et le condamner, ça ce n'est pas chrétien, c'est du satanisme, si tu fais cela tu traite les autres comme ils te traitent. Il y a d'autres méthodes nottemment comme le cercle du pardon, la façon autochtone, et la justice réparatrice, tu dois encadrer l'individu mais tu ne peux le punir, tu ne peux réparer le mal par le mal mais par le bien.

Dans ce cas je suis bien d'accord avec toi: les tribunaux ne sont pas une solution et le Vatican a mal agit. J'ai pensé à tord que nous n'étions pas d'accord sur ce sens de la justice a cause de ces paroles:

Citation :
Si le Christ revient, le pape et les protestants vont chercher à le crucifier de nouveau parce qu'ils sont les représentants de Satan sur terre.
Citation :
ils se disent chrétiens, ce sont des hypocrites et ils se sont jugés.

Que tu pense qu'ils vont le crucifier, libre à toi moi je n'en sais rien. Mais je n'aime pas le fait de les appeler représentant du diable.
Pourquoi va tu jusqu’à dire que des hommes sont le diable: ce n'est pas du jugement ça?
Si tu me dis
Citation :
les leaders du catholicisme et ils se sont comportés comme le diable
Je suis d'accord. Mais je précise que moi aussi, et toi aussi, nous nous sommes comportés comme le diable a un moment ou a un autre.

Revenir en haut Aller en bas
Petit Phils
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 23
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: Le juste   Jeu 7 Fév - 14:09

Citation :
Vous êtes presque tous paranoïaque sur ce forum !!! Lisez bien les messages ! Ce n'est pas de toi que je parle ... je donne une explication globale ce que préconise l'enseignement du Christ en complément avec l'analyse faite par Gaétan . Pourquoi le prends-tu pour toi ?

Il y a parfois de quoi devenir parano ici ^^ Je suis devenu méfiant d'ou mon interprétation de ce message.
Revenir en haut Aller en bas
Steeves
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 315
Age : 37
Localisation : Cameroun
Date d'inscription : 14/11/2012

MessageSujet: Re: Le juste   Jeu 7 Fév - 14:12

Gaétan a écrit:
Citation :
Ces paroles du Christ sont très importantes, ça veux dire en toute pratique que si nous jugeons et condamnons les autres, c’est nous que nous jugeons et condamnons parce que la mesure qu’on emploie pour les autres servira pour nous. Donc si ton frère commet une faute envers toi, oublie ça et pardonne lui, ne cherche pas à te venger et obtenir justice parce que c’est toi que tu juge. Si tu commets cette même faute envers un autre, ou si tu en avais eu l’occasion tu l’aurais commis, tu es jugé, donc à toute fin pratique tu es ton propre juge. C’est pour ça que le Christ a répété maintes et maintes fois que tu dois pardonner. Le chrétien et le juste doit traiter les autres comme il veut être traité comme le dit Jésus en Mt 7.12 et en Luc 7.31. Traiter les autres comme ils te traitent : Faire du bien à qui nous fait du bien et du mal à qui nous fait du mal n’est pas du christianisme mais du satanisme. Cela ne veut pas dire que tu dois laisser faire les injustices, non, le Christ les dénonçait, si tu vois un crime qui est commis, la corruption, l’injustice se commettre envers des individus, tu te dois de faire ce que tu peux pour y mettre fin, mais tu ne peux juger et condamner l’individu qui les a commis parce que tu te condamne toi-même.
Cette pilosophie est belle et ne peut marcher que dans un monde où tous les hommes sont foncièrement bons. Mais dans le monde qui est le nôtre, elle n'est humainement pas applicable.
Premièrement parce que, comme tous les êtres vivants, nous possedons ce qu'on appelle l'instinc de survie. C'est cet instinct qui nous pousse à nous défendre lorsque quelqu'un menace notre intégrité physique (notre survie). Si quelqu'un te fait du mal, soit tu l'évites, soit tu lui aussi mal pour qu'il réfléchisse à deux fois avant de te faire du mal la prochaine fois. Je ne pense pas que tu serais là où tu es si De Gaulles avait appliqué les paroles de Jésus quand les nazis ont envahi la France.
Deuxièmement parce que cette philosophie serait un encouragement à continuer à faire du mal. Si un homme vient chez toi et viole ta mère et ta soeur et que tu ne portes pas plainte ou ne reclame aucune justice, cette homme pourrait penser qu'il peut continuer à commettre des crimes en toute inpunité. Ce n'est pas pour rien qu'il y a des lois. Si Dieu pensait comme Jésus, il n'aurait pas fichu Adam et Eve hors du paradis.
Je peux comprendre que cette philosophie à pour but d'encourager les hommes à cultiver le bien qui est en eux mais dans le monde dans lequel nous vivons, elle a ses limites.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6578
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le juste   Jeu 7 Fév - 19:08

dan 26 a écrit:

Sérieusement aimer son ennemi est totalement impossible , c'est à la limite de la bétise, car si tu aimes ton ennemi de fait il ne l'est plus . Ce n'est pas la seule ânerie qu'on lui a fait dire à ce brave Jc dans les évangiles .
amicalement
Si aimer, c'est éprouver des sentiments, c'est sûr que ça cloche. Note que certains peuvent continuer leurs ennemis, des gens qui leur font du mal. Pense aux parents de toxicos violents ou aux femmes battues.
Mais là, aimer, ce n'est pas un sentiment, c'est une attitude. Faire et vouloir le bien de quelqu'un qui vous veut du mal.
Note que, parfois, faire son bien, c'est justement l'empêcher de te nuire, pour préserver sa dignité, et la tienne aussi.
Il y avait un ecclésiastique qui disait : tu ne rends pas service à ton prochain en lui permettant de t'écraser.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Petit Phils
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 23
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: Le juste   Jeu 7 Fév - 20:43

Je suis d'accord hirondelle
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le juste   Jeu 7 Fév - 21:07

Citation :
Tu oublie ce que j'ai écrit dans mon premier message, je n'ai pas dit qu'il fallait laisser faire les injustices, les crimes, les violeurs, la corruption, mets en, ce que je t'ai dit c'est que tu ne peux amener ce type devant les tribunaux dans le but de le juger et le condamner, ça ce n'est pas chrétien, c'est du satanisme, si tu fais cela tu traite les autres comme ils te traitent. Il y a d'autres méthodes nottemment comme le cercle du pardon, la façon autochtone, et la justice réparatrice, tu dois encadrer l'individu mais tu ne peux le punir, tu ne peux réparer le mal par le mal mais par le bien.

Gaétan , très bien dit .
Revenir en haut Aller en bas
Petit Phils
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 23
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: Le juste   Jeu 7 Fév - 21:16

Je pense que grandir demande de grands sacrifices... C'est plus facile de se reposer sur une société qui établi sa propre justice. :/


Dernière édition par Petit Phils le Jeu 7 Fév - 21:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Petit Phils
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 993
Age : 23
Localisation : Avec toi
Date d'inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: Le juste   Jeu 7 Fév - 22:08

Aimer est un sentiment, mais lorsque tu décide de respecter quelqu'un même si tu ne l'aime pas tu a déjà fait un premier pas dans l'amour. Tu adopte cette attitude parce que tu sais que c'est ce qui est bon pour toi et pour lui, sans éprouver spécialement de sentiment d'amour.
Moi je crois qu'il y a juste un combat entre amour et haine en nous: on adopte une certaine attitude mais pas forcément en fonction de nos sentiment pour l'autre qui sont multiples.
Mais prendre pour but d'aimer jusqu'au bout ne mènera ni à la colère ni a la peur ni au combat. A mon avis il ne s'agit pas juste de respecter mais réellement d'aimer dans l'évangile. Pourtant le terme ennemi reste approprié car cet amour n'est pas réciproque...

J'espère que vous arriverez a me comprendre, je suis pas très clair :)
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
zarzou1
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 2832
Age : 50
Localisation : France
Date d'inscription : 06/08/2011

MessageSujet: Re: Le juste   Ven 8 Fév - 6:12

lhirondelle a écrit:
dan 26 a écrit:

Sérieusement aimer son ennemi est totalement impossible , c'est à la limite de la bétise, car si tu aimes ton ennemi de fait il ne l'est plus . Ce n'est pas la seule ânerie qu'on lui a fait dire à ce brave Jc dans les évangiles .
amicalement
Si aimer, c'est éprouver des sentiments, c'est sûr que ça cloche. Note que certains peuvent continuer leurs ennemis, des gens qui leur font du mal. Pense aux parents de toxicos violents ou aux femmes battues.
Mais là, aimer, ce n'est pas un sentiment, c'est une attitude. Faire et vouloir le bien de quelqu'un qui vous veut du mal.
Note que, parfois, faire son bien, c'est justement l'empêcher de te nuire, pour préserver sa dignité, et la tienne aussi.
Il y avait un ecclésiastique qui disait : tu ne rends pas service à ton prochain en lui permettant de t'écraser.

Bien sûr qu'aimer son ennemi est possible, je parle bien des sentiments tel la compassion, l'altruisme. Faut-il définir ce qu'est l'ennemi, l'ennemi à mon avis est celui qui se dresse avec malveillance contre l'autre; et nous sommes tous potentiellement en mesure de connaitre cette situation. Vous Dan n'êtes vous pas parfois cet ennemi de l'autre lorsqu'il vous tient à coeur d'être blessant pour vous défendre (se venger) d'avoir été blessé ? Bien sûr, vous l'êtes, comme il m'arrive de l'être et comme cela arrive à tous le monde mais tout le monde ne voudra pas se venger, et tout le monde ne gardera pas en lui de rancune contre celui qui le blesse (l'ennemi) non par parcequ'il veut lui faire du bien mais parcequ'il sait sans le moindre doute qu'il est fait comme lui et que par conséquent, il le comprend et il le justifie. Et c'est cela en fait aimer ses ennemis c'est n'avoir en soi-même aucune trace de rancune qui puisse nourrir la moindre vengence. L'amour est un acte de justification, de compréhension. (pardonne leur mon père, ils ne savent pas ce qu'ils font.)

Comment peut on en vouloir à quelqu'un lorsque l'on est convaincu qu'il ne sait pas ce qu'il fait ? Il serait injuste de lui en vouloir. Mais la conviction que l'autre ne sait pas ce qu'il fait, d'où vient-elle ? De la compréhension, de l'intérêt qu'on lui porte, ce n'est pas quelque chose qu'on lui prête d'avoir mais quelque chose que l'on constate. Malheur par contre à celui chez qui le constat n'est pas possible, c'est à dire celui qui se dresse, blesse et outrage de façon très volontaire donc très malveillante pour vouloir le mal qu'il fait en toute gratuité.

Revenir en haut Aller en bas
Steeves
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 315
Age : 37
Localisation : Cameroun
Date d'inscription : 14/11/2012

MessageSujet: Re: Le juste   Ven 8 Fév - 8:47

Hirondelle a dit:
Citation :
Note que, parfois, faire son bien, c'est justement l'empêcher de te nuire, pour préserver sa dignité, et la tienne aussi.
La politique de tendre l'autre joue peut marcher parfois mais pas tout le temps. Il y a des cas où il faut se défendre sinon tu seras aneanti. Les français auraient dus tendre l'autre joue quand Hitler les a envahi?

Körêm a dit:
Citation :
Gaétan nous donne l'enseignement de Jésus-Christ qui est venu pour la mutation de l'homme ... passer du stade de l'homme-animal avec ses instincts à celui de l'homme-ange apte à accéder au royaume ...
C'est à ton dieu qu'il faut t'en prendre car il nous a créé ainsi. Il n y a qu'à voir Adam et Eve, Caïn et Abel. Regarde la nature, c'est toujours la loi du plus fort qui prévaut et l'Homme n'échappe pas à cette règle. C'est pour cela que les lois, les tribunaux ont été créés, pour que les hommes n'usent pas de violence pour ce rendre justice. Je reconnais que ce n'est pas parfait mais ta politique de tendre l'autre joue est belle mais utopique.
comment est le royaume dont tu parles? En quoi est-il différent de notre monde?
Revenir en haut Aller en bas
Steeves
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 315
Age : 37
Localisation : Cameroun
Date d'inscription : 14/11/2012

MessageSujet: Re: Le juste   Ven 8 Fév - 9:01

Petit fils a dit:
Citation :
Aimer est un sentiment, mais lorsque tu décide de respecter quelqu'un même si tu ne l'aime pas tu a déjà fait un premier pas dans l'amour. Tu adopte cette attitude parce que tu sais que c'est ce qui est bon pour toi et pour lui, sans éprouver spécialement de sentiment d'amour.
Mais si cette personne continue à te manquer de respect ou à te faire du mal malgré l'"amour" que tu lui portes, s'il vient te déposséder de tes terres, violer ta femmes et ta mère, que vas tu faire? tu vas continuer à l'aimer?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Steeves
Etudiant
Etudiant


Masculin Nombre de messages : 315
Age : 37
Localisation : Cameroun
Date d'inscription : 14/11/2012

MessageSujet: Re: Le juste   Ven 8 Fév - 9:41

Citation :
Comment peut on en vouloir à quelqu'un lorsque l'on est convaincu qu'il ne sait pas ce qu'il fait ? Il serait injuste de lui en vouloir. Mais la conviction que l'autre ne sait pas ce qu'il fait, d'où vient-elle ? De la compréhension, de l'intérêt qu'on lui porte, ce n'est pas quelque chose qu'on lui prête d'avoir mais quelque chose que l'on constate. Malheur par contre à celui chez qui le constat n'est pas possible, c'est à dire celui qui se dresse, blesse et outrage de façon très volontaire donc très malveillante pour vouloir le mal qu'il fait en toute gratuité.
J'ai l'impression qu'on ne vit pas dans le même monde. Quand les nazis torturaient les juifs, ils ne savaient pas ce qu'ils faisaient? Quand les américains ont lancé leur bombes sur Hiroshima, ils ne savaient pas ce qu'ils faisaient? Quand des prêtres violent des enfants et que le Vatican couvrent leur crime, ils ne savent pas ce qu'ils font? Quand David a tué Goliath, il ne savaient pas ce qu'il faisait? Et la liste est longue.
Vous dormiez pendant vos cours d'histoire ou quoi? Même les hébreus ont dû verser le sang pour s'emparer de la terre promise.
J'aurai tendance à penser comme Dan26: parce que c'est Jésus qui l'a dit, c'est donc vrai. Vous croyez mais vous ne réfléchissez pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le juste   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le juste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'Octuple Sentier: L'effort Juste
» Dieu est infiniment juste
» Juste envie d'etre bien :-)
» Ma collègue vomit juste avant que je ne déjeune!!!!
» Je donnerais Ma vie juste pour toi.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum oecuménique-
Sauter vers: