Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le secret de la Genèse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Tiersi
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 612
Date d'inscription : 25/03/2015

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Lun 6 Avr 2015 - 17:15

jayrâm a écrit:
Est-ce si difficile de comprendre que les dieux de la Genèse sont des extra terrestres que les humains primitifs ont pris pour Dieu ? Si ça reste irrationnel pour certains athées, c'est en tout cas beaucoup plus raisonnable et surtout plus universel que le Dieu unique qui vient se balader dans le jardin d'Eden. Toutes les mythologies nous parlent de ces dieux venus de l'espace, mais toutes n'en ont pas fait un Dieu unique.

Admettons! Auquel cas, on ne fait que déplacer la question des origines: comment furent créés ces extraterrestres?
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Lun 6 Avr 2015 - 17:23

encore faut-il que cette question soit valide. Les extraterrestres ont-ils été créés?
Revenir en haut Aller en bas
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4881
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Lun 6 Avr 2015 - 18:24

Essayons toujours d'appliquer la genèse à notre statut d'homme
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Lun 6 Avr 2015 - 18:57

Ce qui veut dire quoi? Qu'elle est mortelle? Qu'elle a 2 bras et 2 jambes? Qu'elle a droit à un avocat et à garder le silence? Qu'elle est libre et peut décider de sa vie?
Revenir en haut Aller en bas
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4881
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Lun 6 Avr 2015 - 19:16

Ca veut dire qu'elle peut s'accomplir, s'épanouir,se libérer,devenir de plus en plus humaine et de moins en moins animale pour enfin prétendre à son statut divin...
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Lun 6 Avr 2015 - 19:18

Qui est "elle"? Parce que la genèse est une histoire, pas une créature?
Revenir en haut Aller en bas
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4881
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Lun 6 Avr 2015 - 19:37

Une histoire mythique qui se trouve à l'intérieure de nous qui sommes des créatures
Revenir en haut Aller en bas
l'intondable
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6406
Age : 67
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Lun 6 Avr 2015 - 19:46

Bien que je ne comprenne pas en quoi ça ferait tout d'un coup d'une histoire une créature, admettons que ce soit le cas. La genèse ne parle pas d'extraterrestres.
Revenir en haut Aller en bas
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4881
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Lun 6 Avr 2015 - 20:24

ni moi non plus sauf les raéliens qui en parlent mais par exemple la psychologie des profondeurs se réalisent dans le béreshit
Revenir en haut Aller en bas
Tiersi
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 612
Age : 72
Localisation : France
Date d'inscription : 25/03/2015

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Mar 7 Avr 2015 - 16:31

mister be a écrit:
Dans ce cas je préfère lire Bernard Werber

Derrière les péripéties extravagantes pour séduire le grand public, apparaissent des idées profondes. Par ailleurs, ses observations «encyclopédiques» donnent à penser.
Revenir en haut Aller en bas
Chribou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 9110
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Mar 7 Avr 2015 - 18:31

Qu'est donc ce fameux SECRET de la Genèse?

Je vous le redonne en mille!


Citation :
Genèse 1.29
Et Dieu dit: Voici, je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d'arbre et portant de la semence: ce sera votre nourriture.

Ce Créateur n'a même pas pris la peine d'interdire la consommation de viande tellement cette idée était impensable dans ce Paradis où l'homme n'avait que la connaissance du Bien mais force est d'admettre que nous avons outrepassé l'offre qui nous avait été faite ce qui nous a fait basculer dans le deuxième chapitre et dans un autre monde où l'homme y est d'abord créé et où son prétendu dieu créateur ne tarde pas à exiger de lui des sacrifices ce qui entraînera indirectement le premier meurtre qui plus est sera un fratricide après quoi l'histoire se répètera jusqu'à aujourd'hui.

La domination sur le monde animal nous a été donnée alors nous sommes donc responsables de toute cette cruauté de la loi de la jungle et c'est donc nous qui avions corrompu les serpents en premier...

De plus on n'enseigne pas la musique en apprenant à bien jouer et mal jouer d'un instrument et non plus l'art du massage tout en enseignant comment faire souffrir un corps alors ce qui sera le mieux ce sera d'évacuer le plus rapidement possible cette connaissance du bien et du mal afin de renaître dans la connaissance du bien uniquement.
Revenir en haut Aller en bas
Tiersi
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 612
Age : 72
Localisation : France
Date d'inscription : 25/03/2015

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Mer 8 Avr 2015 - 17:24

Chribou a écrit:
Tiersi a écrit:
Si nous faisions partie de Dieu, Il ne serait plus «Un».

Pourtant selon la sagesse d'une vieille école de pensée grecque le tout est supérieur à la somme de ses parties et dans ce système auquel participent chacune de ses parties on peut très bien dire que ce tout en est l'unité ou le un même si tout est relatif de sorte qu'un atome est un par rapport à lui-même et qu'une infime partie à l'intérieur d'un corps vivant.

Ainsi l'Univers selon ma conception ou plutôt dit plus humblement selon l'idée que je m'en fais est le Tout composé d'une infinité de parties ce qui le rend donc infiniment Supérieur à la Somme de ses parties ce qui le rend donc infiniment Vivant et Conscient!

Si tu sais parfaitement maîtriser le sophisme tu pourras certainement donner l'impression d'avoir réussi à détruire ce concept mais sois certain d'avoir bien raison parce qu'il pourrait avoir encore plus de vies qu'un chat.


L’«apport de conscience» qu’apporteraient l’esprit des hommes en se nichant dans la Conscience Initiale ne L’enrichirait nullement. Etonnante est cette tendance qu’on certains humains à vouloir «s’enfouir en Dieu» après leur trépas. Peut-être afin de pouvoir se prendre pour Dieu? Orgueil d’ego non débourré. Inclination pathétique! Comme souhaiter regagner son ventre maternel.
Personne n’a raison dans l’absolu. La compréhension d’un sujet coïncide avec l’état de notre développement spirituel. Elle peut donc changer.


Chribou a écrit:

Citation :
Cette question mérite d’être posée, mais elle n’a pas de réponse car la Conscience Initiale se «situe» hors de l’espace et du temps. A cet «endroit», n’existe ni avant ni après. Seul y règne un éternel présent. La Conscience Initiale n’a pas de commencement.

Bien pour moi au départ il y a une contradiction flagrante ici:La Conscience Initiale n’a pas de commencement.

Pour le reste ma question était plus une affirmation reposant simplement sur le fait que si la Conscience Initiale s'est développée à partir de rien alors elle est forcément passée par un stade d'intelligence comparable à celle d'une algue monocellulaire.

«Initial» signifie aussi: «qui marque l'origine de quelque chose». Exemple: notre univers. La Conscience Initiale est une cause sans cause.

Il me plait aussi de penser ainsi, sans passer par l’étape d’une algue monocellulaire (laquelle est faite de matière). Le Petit Prince «dit»: «dessine-moi un mouton» et la «pâte à modeler des origines» dessine le mouton, avec l’astéroïde, le renard, la rose, etc. Le Petit Prince n’impose pas ses lois. Le Petit Prince ordonne. L’énergie se conforme aux lois du «monde des idées». Quelle que soit la demande de Dieu, l’énergie des origines solutionne le problème. L’énergie n’est pas Dieu.
Comment comprendre qu’une chose puisse exister sans avoir ni début ni fin? Pour l’homme, c’est inconcevable car son expérience quotidienne du temps contredit une telle idée. Il se trouve dans la situation d’un lointain ancêtre auquel on affirmerait que deux individus peuvent se faire face, l’un ayant la tête en bas, sans que l’acrobate ne s’accroche à un support. Pourtant, rien de plus banal dans un vaisseau spatial. Absence de début et de fin se traduisent par: éternel présent. Si la volonté créative instaure un temps, celui-ci ira dans tous les sens, s’arrêtera, au gré de sa fantaisie. Chaque spectateur en fait l’expérience avec le temps intrinsèque d’un enregistrement audio-vidéo modifié par la télécommande.


Chribou a écrit:

Citation :
Déterminisme et fatalisme (pusillanimité de l’âme obscurantiste) sont consanguins. Il s’agit d’un stratagème minable pour éviter d’assumer ses responsabilités. Si j’ai fait le c…, ce n’est pas la faute à monsieur Déterminisme: excuse non valable. Il faudra repasser l’examen. Et le co-pilote est une ordure. L’humanité put se dispenser de sa démonstration pourrie.

Le déterminisme peut apporter comme ne pas apporter d'excuse tout dépendant de la situation et dans ce dernier cas peut même être au contraire la seule certitude qu'aucun crime ne restera impuni tandis que si le hasard existait il pourrait permettre aux pirs profiteurs et criminels de se retrouver au Paradis sans n'avoir jamais à rendre compte de quoi que ce soit à qui que ce soit.

Si on est déterminé à être réellement responsable d'un crime on sera implacablement amené à devoir en payer le prix.

Toutefois on peut imaginer qu'un taureau de corrida préalablement blessé pour être rendu agressif puisse ne pas être responsable de son envie de tuer et qu'il puisse en être de même pour certains humains ou groupes d'humains.

C'est Dieu qui Sait!

En attendant de savoir il nous est permis de penser que si tout le monde graciait il y aurait de très fortes chances que tout le monde serait éventuellement gracié.

Dès sa conception, la conscience assure l’existence de l’être terrestre qui lui échoit en le conduisant à tuer d’autres êtres, par nécessité. Période durant laquelle les «scrupules» ne servent à rien. Tenir pour coupables les tueurs serait inapproprié. Au fil du temps, le psychisme des individus évolue. Leur sensibilité augmente peu à peu. La conscience instille des rudiments moraux qui transforment les groupes. La notion de «mal» apparaît. Afin d’obtenir ce qu’il convoite, l’individu sans principes se comporte comme un tricheur et/ou une brute. Les mêmes mobiles s’observent partout dans le monde: nourriture, terres, troupeaux, femmes, esclaves, armes, propriétés, position sociale, richesses, pouvoir… Renforcés par les mêmes dysfonctionnements psychiques: volonté de nuire, désir de vengeance, orgueil démesuré confinant à l’hubris, démence, perversité… Le summum du mal est la cruauté. Elle devient le rêve «insurpassable du démon» quand on la met au service d’un «idéal»: faire le mal au nom du bien, y a pas plus jouissif. Doctrinaires mabouls et religieux obscurantistes s’en font une spécialité.

Le «paradis» rejette les êtres sauvages, cruels, pervers. Il y a incompatibilité totale entre le caractère idyllique d’un tel «lieu» et la férocité du solliciteur barbare. Il faut être stupide pour imaginer que les «félicités paradisiaques» sont accordées à des créatures immatures. Que serait un paradis peuplé de terroristes? La guerre civile ne tarderait pas à y sévir continûment. Au «paradis» (séjour dans l’au-delà), l’égoïste continue à ne se soucier que de lui. L’hypocrite continue à feindre. L’ignorant continue à refuser d’apprendre. Le menteur continue à mentir. Le tricheur continue à tricher. L’arriviste continue à rabaisser les autres. Le voleur continue à voler. L’avare continue à entasser. Le criminel continue à «tuer». Le pervers continue à faire souffrir les autres. Etc.

La conscience humaine «inaccessible» enregistre, d’une façon automatique, chacune des actions, accomplie, ou non, par l’ego. Certains comportements sont estimés «bons» et valent des «points positifs» à l’ego. Les «mauvais» lui valent des «points négatifs». Relativement à leur évaluation en «temps réel», la «conscience inaccessible» oriente l’individu, selon les possibilités du moment, dans une direction donnée. Parfois, pour de «bonnes» raisons, elle le pousse à commettre des actes répréhensibles (auquel l’ego peut toujours résister). Si l’ego cède, il devra en subir les séquelles longtemps. Il s’agit d’une affaire entre la «conscience inaccessible» de l’individu et son ego.
Revenir en haut Aller en bas
Tiersi
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 612
Age : 72
Localisation : France
Date d'inscription : 25/03/2015

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Ven 10 Avr 2015 - 11:09

jayrâm a écrit:
Tiersi a écrit:
Si nous faisions partie de Dieu, Il ne serait plus «Un». D’accord pour le canevas. Nous sommes les interprètes d’une pièce à la trame préétablie, dont on peut toutefois changer beaucoup de choses. Tels les remaniements extravagants d’un metteur en scène moderniste qui remanie le récit selon sa fantaisie.

L'Absolu reste UN, quelles qu'en soient les apparences. Se croire des entités séparées c'est justement cela la chute, la grande illusion. Observateur et observé en réalité ne font qu'un. Quand nous sommes dans cette illusion nous pensons être des individus distincts, et être les auteurs de l'action, les observateurs. Ceci dit, cela n'a rien à voir avec la Genèse car en réalité il n'y a même pas création. On ne peut pas séparer les vagues de l'océan et nous sommes Cela. C'est la conclusion à laquelle sont parvenus les plus grands penseurs de l'Orient et elle est assez proche de la vision moderne de la physique quantique.  

Nous ne parlons pas du même Un. Celui auquel je me réfère n’englobe pas le monde et ses créatures. Ce Un est la conscience originelle, parfaitement immatérielle. Conscience n’ayant donc pas une nature semblable à la matière. «Conscience Initiale», par conséquent, indépendante de notre monde.
Les grands penseurs de l’Orient s’efforçaient d’étouffer la souffrance. Mieux vaut rechercher le bonheur. Divergence d’orientation philosophique. Quel est l’intérêt d’une existence de plante verte qui se shoote continuellement à l’extase divine? L’idée d’explorer des mondes infinis par expérience directe, l’éternité durant, sans courir aucun danger, l’esprit toujours joyeux, en entretenant les meilleures relations avec Dieu, m’enthousiasme davantage.
Revenir en haut Aller en bas
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4881
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Ven 10 Avr 2015 - 12:16

Amen Tiersi!
Revenir en haut Aller en bas
Tiersi
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 612
Age : 72
Localisation : France
Date d'inscription : 25/03/2015

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Ven 10 Avr 2015 - 17:14

l'intondable a écrit:

Tiersi a écrit:

Jésus ne sauve pas les hommes de telle sorte que ceux-ci exploitent son abnégation sans n’avoir rien à faire. Chaque humain doit fournir sa part. Personne, à part vous, ne peut racheter vos fautes. Toutefois, le christ est, par son exemplarité, une figure inspirante qui incarne une clé cardinale permettant de sortir du «précipice». Des hommes d’autres traditions religieuses ne le connaissent pas. Grâce à la culture religieuse de leur communauté, ils trouvent aussi le moyen d’émerger du «précipice». Personne, où que ce soit, à quelque époque que ce soit, n’est abandonné par la Conscience Initiale. On peut Lui donner un nom différent, La présenter sous un aspect étrange, cela ne change rien à l’affaire.

autrement dit, jésus n'aurait fait que montrer un moyen de "sauver" son âme. Ce n'est en rien un sauveur, et ce pardon n'est qu'un chemin comme un autre.

Jésus comme Mahomet ou Moïse furent «relookés» par les «communicants» des époques anciennes. Ils «amélioraient» le récit de leur grand homme pour la «bonne cause». L’histoire devenait ainsi édifiante.
Revenir en haut Aller en bas
Tiersi
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 612
Age : 72
Localisation : France
Date d'inscription : 25/03/2015

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Sam 11 Avr 2015 - 11:36

J-P Mouvaux a écrit:

Citation :
Le serpent était plus rusé que tous les animaux de la terre
;
c’est ainsi qu’est traduit, en français, le verset 1 du ch 3 du livre de la Genèse.

Mais si on prend le texte grec, on a
Citation :
ὁ δὲ ὄφις ἦν φρονιμώτατος   traduction en anglais   most ingenious
le latin
Citation :
serpens erat callidior cunctis animantibus terrae  
callidus = practised, shrewd, expert, experienced, adroit, skilful, ingenious, prudent, dexterous

l’anglais

Citation :
the serpent was more subtil than any beast of the field

Et si on prend l’équivalent du terme hébreu  עָרוּם   'aroum  dans d’autres livres de « l’Ancien Testament »
on a les termes :
Citation :
avisé, habile, intelligent …..

Alors, pourquoi en est-on venu à parler de « faute », de « chute » à propos du fait que « isha » avait mangé du fruit de l’arbre de la connaissance du bon (טוֹב  tov) et  du  mal ( ?)  et en avait donné à adam qui en avait mangé également ?

D’antiques récits mythiques parlent d’êtres féroces et destructeurs, à la force démesurée, causant d’effroyables catastrophes, qu’il fallut sectionner. De ces créatures sortirent chaque humain avec son «complément» demi-dieu ou demi-déesse. Tous sexués. Le Un ne peut qu’être un. Quand plusieurs uns coexistent, ils ne savent que s’affronter. Les uns ne sont pas faits pour vivre à plusieurs. Le Un le comprit, c’est pourquoi Il transforma les «uns» en deux. Chaque «partie» séparée, alors, comprend qu’il y a une différence entre le mal et le bien. Après quoi, les deux «parties», séparément, doivent remonter la pente qui va du mal au bien. Ici «comprendre» et «réparer» sont synonymes, bien que l’un ne dispense pas de l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Tiersi
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 612
Age : 72
Localisation : France
Date d'inscription : 25/03/2015

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Sam 11 Avr 2015 - 17:27

mister be a écrit:
Oui ça m'intéresse et comment...
Oui je connais un peu l'hébreu et en toute modestie si je peux t'apporter mon aide...
je pense qu'il y a une mauvaise conceptualisation  par l'emploi de certains termes mal traduits
Ainsi je ne parlerai pas de la chute,c'est trop culpabilisant selon moi mais de l'exil ni de la mort mais de mutation dans le contexte de cet exil.

Cela me paraît juste.


mister be a écrit:

Cette mutation repose sur le principe de l'inaccompli-accompli
La traduction de mort dans le verset de la genèse implique que l'Homme est immortel au départ et s'il est immortel,l'Eternel ne pourrait déroger à ses propres lois en le faisant mortel.

Contrairement au corps de l’homme sur terre, sa conscience, (son être véritable), est en effet immortel(le).


mister be a écrit:

l'arbre de la Connaissance de ce qui est accompli,(de toi), et de ce qui est pas encore accompli(en toi), tu ne dois pas manger, car dans le jour ou tu en mangeras, parce que tu es un mutant tu muteras.9(Gn;16,17)

Il faut commencer par «se nourrir» du mal: étape indispensable du processus rendant l’individu réellement libre.


mister be a écrit:

Pour moi, nous sommes des êtres en transition dans le Christ puisque c'est lui le premier que en a tracé le chemin.

Le chemin christique est l’une des voies rendant l’individu réellement libre. Les Orientaux en connaissent d’autres.


mister be a écrit:

À partir des trois matrices qu' IL a véçu c'est à dire la matrice d'eau; dans le sein de Marie, la matrice du feu, dans sa vie publique et la matrice du Crâne au Golgota.
C'est une sève divine qui nous habite et qui nous traverse.
l'image dans la Genèse des quatre fleuves que nous résumerons ici. En premier, les eaux de la matrice du crâne appelée Pishon ,et nous descendons vers le thorax vers la matrice du feu, soit le jardin, Hai. Par la suite, elle nomme Hideqel, départ de sa marche nuptiale. C'est la matrice d'eau. Et enfin, Phrat, "ce qui fleurit" l'arbre de vie.

Cette marche nuptiale implique un mariage.
Tout humain a un (une) fiancé qui l’attend au-delà de la mort. Cet être non terrestre, «unique», a une affinité indissoluble avec son cavalier (sa cavalière). Elle lui fut prédestiné(e) dès l’origine. Le séducteur (la séductrice), qui collectionne ses conquêtes, sur terre, ne fait que la (le) rechercher à travers sa quête perpétuelle, jamais satisfaite. De cette personne réservée à une seule autre, et réciproquement, on peut dire ceci. Celle, celui qui la trouve ne voit plus que lui (elle), Tout lui plait en lui (elle). Les autres hommes (femmes) ne peuvent désormais rivaliser. En comparaison, ils sont sans éclat. Ils ne suscitent même plus aucune attirance physique. Entre les membres de ce couple béni par les forces divines, l’attraction jamais ne décroît, l’éternité durant.
(D’antiques récits mythiques parlent d’êtres féroces et destructeurs, à la force démesurée, causant d’effroyables catastrophes, qu’il fallut sectionner. De ces créatures sortirent chaque humain avec son «complément» demi-dieu ou demi-déesse. Tous sexués).
Revenir en haut Aller en bas
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4881
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Sam 11 Avr 2015 - 18:08

Tiersi a écrit:
mister be a écrit:
Oui ça m'intéresse et comment...
Oui je connais un peu l'hébreu et en toute modestie si je peux t'apporter mon aide...
je pense qu'il y a une mauvaise conceptualisation  par l'emploi de certains termes mal traduits
Ainsi je ne parlerai pas de la chute,c'est trop culpabilisant selon moi mais de l'exil ni de la mort mais de mutation dans le contexte de cet exil.

Cela me paraît juste.


mister be a écrit:

Cette mutation repose sur le principe de l'inaccompli-accompli
La traduction de mort dans le verset de la genèse implique que l'Homme est immortel au départ et s'il est immortel,l'Eternel ne pourrait déroger à ses propres lois en le faisant mortel.

Contrairement au corps de l’homme sur terre, sa conscience, (son être véritable), est en effet immortel(le).


mister be a écrit:

l'arbre de la Connaissance de ce qui est accompli,(de toi), et de ce qui est pas encore accompli(en toi), tu ne dois pas manger, car dans le jour ou tu en mangeras, parce que tu es un mutant tu muteras.9(Gn;16,17)

Il faut commencer par «se nourrir» du mal: étape indispensable du processus rendant l’individu réellement libre.


mister be a écrit:

Pour moi, nous sommes des êtres en transition dans le Christ puisque c'est lui le premier que en a tracé le chemin.

Le chemin christique est l’une des voies rendant l’individu réellement libre. Les Orientaux en connaissent d’autres.


mister be a écrit:

À partir des trois matrices qu' IL a véçu c'est à dire la matrice d'eau; dans le sein de Marie, la matrice du feu, dans sa vie publique et la matrice du Crâne au Golgota.
C'est une sève divine qui nous habite et qui nous traverse.
l'image dans la Genèse des quatre fleuves que nous résumerons ici. En premier, les eaux de la matrice du crâne appelée Pishon ,et nous descendons vers le thorax vers la matrice du feu, soit le jardin, Hai. Par la suite, elle nomme Hideqel, départ de sa marche nuptiale. C'est la matrice d'eau. Et enfin, Phrat, "ce qui fleurit" l'arbre de vie.

Cette marche nuptiale implique un mariage.
Tout humain a un (une) fiancé qui l’attend au-delà de la mort. Cet être non terrestre, «unique», a une affinité indissoluble avec son cavalier (sa cavalière). Elle lui fut prédestiné(e) dès l’origine. Le séducteur (la séductrice), qui collectionne ses conquêtes, sur terre, ne fait que la (le) rechercher à travers sa quête perpétuelle, jamais satisfaite. De cette personne réservée à une seule autre, et réciproquement, on peut dire ceci. Celle, celui qui la trouve ne voit plus que lui (elle), Tout lui plait en lui (elle). Les autres hommes (femmes) ne peuvent désormais rivaliser. En comparaison, ils sont sans éclat. Ils ne suscitent même plus aucune attirance physique. Entre les membres de ce couple béni par les forces divines, l’attraction jamais ne décroît, l’éternité durant.
(D’antiques récits mythiques parlent d’êtres féroces et destructeurs, à la force démesurée, causant d’effroyables catastrophes, qu’il fallut sectionner. De ces créatures sortirent chaque humain avec son «complément» demi-dieu ou demi-déesse. Tous sexués).



Tu as très bien exprimé ce que je conçois et je vais le faire lire à ma femme...ça calmera sa jalousie...peut être?
Revenir en haut Aller en bas
Tiersi
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 612
Age : 72
Localisation : France
Date d'inscription : 25/03/2015

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Lun 13 Avr 2015 - 11:07

J-P Mouvaux a écrit:
Tiersi a écrit:
Nul ne peut échapper au châtiment final: la «mort».

Pourquoi parler de "châtiment" à propos de la mort, alors que c'est simplement la condition naturelle de tous les êtres vivants ?

L’ego ressent la mort comme un désastre. Il perd tout: sa vie, ses êtres chers, tout ce qu’il a construit, tout ce qu’il possède. «Châtiment» parce que l’ego est toujours coupable.  Par contre, le soi, philosophe, détaché des possessions, du pouvoir, de l’infatuation, pressent que l’homme est toujours amendable.
Le métaphysicien avancé sait que la disparition définitive de son être n’aura jamais lieu. Cette mort constitue donc pour lui seulement une nouvelle étape.
Revenir en haut Aller en bas
Tiersi
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 612
Age : 72
Localisation : France
Date d'inscription : 25/03/2015

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Lun 13 Avr 2015 - 15:26

J-P Mouvaux a écrit:
Tiersi a écrit:
Peu ou prou, nul humain n’est en état d’échapper aux effets désastreux des causes perverses.

D'accord.

Mais la question reste : ces "effets désastreux", qui sont bien une réalité, sont-ils "réparables" ou non ?

Pour chaque humain, ces effets désastreux sont toujours «réparables». Cette «réparation», qui prend la forme d’une expérience douloureuse, permet à l’homme de progresser. Avec la morale suivante: ne pas renouveler ses erreurs.
Revenir en haut Aller en bas
mister be
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4881
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Lun 13 Avr 2015 - 15:31

Tiersi a écrit:
J-P Mouvaux a écrit:
Tiersi a écrit:
Peu ou prou, nul humain n’est en état d’échapper aux effets désastreux des causes perverses.

D'accord.

Mais la question reste : ces "effets désastreux", qui sont bien une réalité, sont-ils "réparables" ou non ?

Pour chaque humain, ces effets désastreux sont toujours «réparables». Cette «réparation», qui prend la forme d’une expérience douloureuse, permet à l’homme de progresser. Avec la morale suivante: ne pas renouveler ses erreurs.

C'est le concept juif du tikkoun et tikkoun olam avec la notion de justice qu'on trouve dans le talion mais la première chose c'est la téchouvah
Revenir en haut Aller en bas
Tiersi
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 612
Age : 72
Localisation : France
Date d'inscription : 25/03/2015

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Lun 13 Avr 2015 - 16:37

Pandore a écrit:
Citation :

Impossible de «blasphémer» Dieu, qui se trouve hors d’atteinte des gamineries. En réalité, celui qui s’estime offensé pense à lui avant Lui. De l’orgueil mal placé. Orgueil démesuré, toujours méprisable. Que serait la Conscience Initiale si Elle se souciait de telles peccadilles? Il n’y a que les fétichistes et les idolâtres pour réagir de la sorte. Il n’est pas possible de noircir le soleil. Rien ni personne ne peut salir la Conscience Initiale, excepté le religieux assassin qui prend, s’arroge plutôt, Sa «défense» en tuant.
Il faut beaucoup douter de la grandeur divine pour penser qu’elle puisse être entamée par une facétie d’amuseur ou un dénigrement d’invectiveur. La Conscience Initiale n’a pas la susceptibilité morbide d’un tyran sanguinaire.

Le péché contre l'esprit saint est le seul péché irrémissible, non pardonnable.

Foutaise!
Revenir en haut Aller en bas
Tiersi
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 612
Age : 72
Localisation : France
Date d'inscription : 25/03/2015

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Mar 14 Avr 2015 - 10:35

mister be a écrit:
l'intondable a écrit:
Pandore a écrit:
Le péché contre l'esprit saint est le seul péché irrémissible, non pardonnable.

...sauf si on se repent avant de mourir. Là, c'est pardonné. C'est ce que j'ai appris sur ce forum en lançant une discussion exactement à ce sujet.

Ceux qui commettent ce péché ne se repentent jamais et non même pas de remords et encore moins de regrets....

Tout fautif n’obtient aucun pardon de Dieu pour ses crimes. Refus de pardonner sans juger. Nul reproche divin. Avec amour, la Conscience Initiale suit son plan. En refusant son pardon, la Conscience Initiale fait au coupable, à l’homme, une fois encore, le plus beau des cadeaux: sa liberté. L’existence du mal conditionne la liberté de l’homme envers la Conscience Initiale. Son souvenir aussi.
Si la Conscience Initiale, étourdiment, «effaçait» les péchés de l’homme, cela transformerait ce dernier en innocent au cerveau lessivé. Un tel imbécile ne serait même plus comment fonctionne le mal. Il aurait perdu son immunité naturelle. A sa prochaine rencontre avec l’utile «serpent», il retournerait vite au fond du «précipice». Etre bon ne signifie pas être bête. Les grands salauds font d’excellents saints, une fois leur cruauté, leur perversité, leur animalité, vidangées, neutralisées.

A la différence du péché impardonnable, élucubré par des cervelles sadiques, existe vraiment le mal absolu: tuer au nom de Dieu. Cependant, même les ordures religieuses qui commettent de telles dégueulasseries peuvent sortir du «précipice», mais après en avoir bien ch…
Revenir en haut Aller en bas
Tiersi
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 612
Age : 72
Localisation : France
Date d'inscription : 25/03/2015

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Mar 14 Avr 2015 - 17:26

l'intondable a écrit:


Citation :

Est-ce si difficile de comprendre que les dieux de la Genèse sont des extra terrestres que les humains primitifs ont pris pour Dieu ? Si ça reste irrationnel pour certains athées, c'est en tout cas beaucoup plus raisonnable et surtout plus universel que le Dieu unique qui vient se balader dans le jardin d'Eden. Toutes les mythologies nous parlent de ces dieux venus de l'espace, mais toutes n'en ont pas fait un Dieu unique.

Citation :

Admettons! Auquel cas, on ne fait que déplacer la question des origines: comment furent créés ces extraterrestres?

encore faut-il que cette question soit valide. Les extraterrestres ont-ils été créés?

Si ces extraterrestres sont incréés, cela signifie: polythéisme.
Revenir en haut Aller en bas
Tiersi
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 612
Age : 72
Localisation : France
Date d'inscription : 25/03/2015

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Mer 15 Avr 2015 - 17:19

Chribou a écrit:
Qu'est donc ce fameux SECRET de la Genèse?

Je vous le redonne en mille!


Citation :
Genèse 1.29
Et Dieu dit: Voici, je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d'arbre et portant de la semence: ce sera votre nourriture.

Ce Créateur n'a même pas pris la peine d'interdire la consommation de viande tellement cette idée était impensable dans ce Paradis où l'homme n'avait que la connaissance du Bien mais force est d'admettre que nous avons outrepassé l'offre qui nous avait été faite ce qui nous a fait basculer dans le deuxième chapitre et dans un autre monde où l'homme y est d'abord créé et où son prétendu dieu créateur ne tarde pas à exiger de lui des sacrifices ce qui entraînera indirectement le premier meurtre qui plus est sera un fratricide après quoi l'histoire se répètera jusqu'à aujourd'hui.

N’avoir que la «connaissance du bien», laquelle s’accompagne donc d’une impossibilité de faire le mal, implique l’absence de liberté envers Dieu. Cette créature théorique sans cervelle ne présente aucun intérêt pour Dieu.
La Conscience Initiale n’exige aucun sacrifice. Il ne faut pas écouter les primitifs.


Chribou a écrit:

La domination sur le monde animal nous a été donnée alors nous sommes donc responsables de toute cette cruauté de la loi de la jungle et c'est donc nous qui avions corrompu les serpents en premier...

De plus on n'enseigne pas la musique en apprenant à bien jouer et mal jouer d'un instrument et non plus l'art du massage tout en enseignant comment faire souffrir un corps alors ce qui sera le mieux ce sera d'évacuer le plus rapidement possible cette connaissance du bien et du mal afin de renaître dans la connaissance du bien uniquement.

L’homme ne mûrit pas en rêvant de retourner dans son berceau.
Si la Conscience Initiale, étourdiment, «effaçait» les péchés de l’homme, cela transformerait ce dernier en innocent au cerveau lessivé. Un tel imbécile ne serait même plus comment fonctionne le mal. Il aurait perdu son immunité naturelle. A sa prochaine rencontre avec l’utile «serpent», il retournerait vite au fond du «précipice». Etre bon ne signifie pas être bête. Les grands salauds font d’excellents saints, une fois leur cruauté, leur perversité, leur animalité, vidangées, neutralisées.
Revenir en haut Aller en bas
Tiersi
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 612
Age : 72
Localisation : France
Date d'inscription : 25/03/2015

MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   Jeu 16 Avr 2015 - 11:31

mister be a écrit:
Tiersi a écrit:

mister be a écrit:

À partir des trois matrices qu' IL a véçu c'est à dire la matrice d'eau; dans le sein de Marie, la matrice du feu, dans sa vie publique et la matrice du Crâne au Golgota.
C'est une sève divine qui nous habite et qui nous traverse.
l'image dans la Genèse des quatre fleuves que nous résumerons ici. En premier, les eaux de la matrice du crâne appelée Pishon ,et nous descendons vers le thorax vers la matrice du feu, soit le jardin, Hai. Par la suite, elle nomme Hideqel, départ de sa marche nuptiale. C'est la matrice d'eau. Et enfin, Phrat, "ce qui fleurit" l'arbre de vie.

Cette marche nuptiale implique un mariage.
Tout humain a un (une) fiancé qui l’attend au-delà de la mort. Cet être non terrestre, «unique», a une affinité indissoluble avec son cavalier (sa cavalière). Elle lui fut prédestiné(e) dès l’origine. Le séducteur (la séductrice), qui collectionne ses conquêtes, sur terre, ne fait que la (le) rechercher à travers sa quête perpétuelle, jamais satisfaite. De cette personne réservée à une seule autre, et réciproquement, on peut dire ceci. Celle, celui qui la trouve ne voit plus que lui (elle), Tout lui plait en lui (elle). Les autres hommes (femmes) ne peuvent désormais rivaliser. En comparaison, ils sont sans éclat. Ils ne suscitent même plus aucune attirance physique. Entre les membres de ce couple béni par les forces divines, l’attraction jamais ne décroît, l’éternité durant.
(D’antiques récits mythiques parlent d’êtres féroces et destructeurs, à la force démesurée, causant d’effroyables catastrophes, qu’il fallut sectionner. De ces créatures sortirent chaque humain avec son «complément» demi-dieu ou demi-déesse. Tous sexués).



Tu as très bien exprimé ce que je conçois et je vais le faire lire à ma femme...ça calmera sa jalousie...peut être?

D’une certaine manière, on pourrait appeler chacun des êtres éternels situés dans l’au-delà, fiancé(e) de chaque humain: «demi-dieu». De telles consciences sont plus proches de Dieu que les humains. Cependant, comme ces derniers, leur «rayonnement» ne peuvent regagner l’émanation divine. Nulle créature de Dieu n’est privée d’une entière liberté à Son égard. Tout «demi-dieu» peut commettre des fautes, lesquelles nécessitent ensuite une interminable expiation.
Ces «demi-dieux» n’ont pas forcément des points communs avec les personnages de la mythologie grecque. Pires ou meilleurs, allez savoir! Des «demi-dieux» viennent-ils s’incarner sur terre? Certains humains rencontrent-ils, sur terre, leur fiancé(e) de l’au-delà? De tels cas seraient-ils nombreux? A chacun d’entreprendre ses propres recherches. La Conscience Initiale ne promeut pas la connaissance mâchée de toutes les destinées.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le secret de la Genèse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le secret de la Genèse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Le secret de la Genèse
» Le secret de la Genèse
» (2013) "1942-1954 La genèse d'un secret d'Etat" Greslé, Jean-Gabriel
» OVNIs : Jean Gabriel Greslé, 1942-1954 - La Genèse d'un Secret d'Etat
» Ovni militaire, base, secret défense, sécurité nationale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Forum inter-religieux-
Sauter vers: