Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tout commence toujours par une pensée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Tout commence toujours par une pensée   Ven 30 Déc 2016 - 11:55



Elle a raison, tout commence toujours par une pensée. Faisons donc attention a ce que nous pensons.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Ven 30 Déc 2016 - 12:37

CECI est vrai depuis la nuit des temps: Tout acte commence avec une pensee, autrement dit l'acte est le prolongement de la pensee.
Donc ce que nous sommes comme societe est le resultat de nos pensees. Changeons nos pensees et nous changerons le MONDE.
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Ven 30 Déc 2016 - 13:08

"Les mots ont le pouvoir de détruire ou de soigner, si ils sont justes et généreux ils peuvent changer le monde".

La pensée précède la parole et l'acte. Une pensée juste, correcte, est un préalable à une parole juste ou correcte qui elle même est le préalable à une action juste ou correcte.
Et précédant la pensée juste il y a la vue juste. A savoir, voir les choses telles qu'elles sont et non telles que nos désirs, attentes et ignorances nous les font voir.

Ainsi une personne raciste par exemple n'a pas la vue juste. Elle croit qu'elle même n'est pas de la même race que telle ou telle personne. Elle pense qu'il y a au moins 2 races d'humaines. Cette vue fausse (pourtant démentie par la science) est le fruit de son ignorance et de ses passions. Avec cette vue fausse elle pense faussement que, puisqu'il y a 2 races au moins, certaines ont plus de valeur que d'autres, sont supérieures à d'autres. Donc qu'il y a inégalité des races. Et cette personne par son désir, son ego, se place dans la race dite supérieure. Cette vue fausse, cette pensée fausse, fruit de l'ignorance, du désir et de l'ego, l'amène a tenir des propos non corrects, non juste, et à entreprendre des actions non correctes, non justes. Le tout engendrant de la souffrance aussi bien pour les autres que pour elle même.

Cela me rappelle il y a quelques années dans un TV réalité américaine, un suprématiste blanc, convaincu de la supériorité de la "race blanche" et de la "pureté" génétique de sa propre famille dans ce domaine, avait accepté de faire un test génétique. Les résultats furent dévoilés en direct. L'homme avait dans son génome au moins 15% de gène africains. Ce qui bien sûre était on ne peut plus normal et prévisible. Mais cet homme, aveuglé par son ignorance, son ego, était très en colère, rejeta les résultats, hurla au mensonge. Il était en souffrance car il refusait de regarder la réalité telle qu'elle était. Autant vous dire que dans son propre milieu les conséquences risquaient d'être néfastes dans un avenir proche, car il ne pourrait plus être reconnu par les gens pensant comme lui comme un des leurs. Il serait rejeté tout comme il rejetait d'autres être humaines qu'il considérait comme de race inférieure.
Son ego, son ignorance le conduisaient inévitablement à la souffrance.

Ce qui est drôle en matière de racisme, c'est que depuis peu, la science nous a appris que le gène responsable de la peau noire est en faite présent chez tous les hommes de type caucasien (blanc) au moins. Lorsque des populations africaines ont migré il y a longtemps vers l'Europe, le climat y était différent. Le gène a muté, la peau sombre n'était plus utile dans ses climats moins chaud et donc les populations on "blanchi". Techniquement tout homme "blanc" est un "noir" à l'origine. Ironique vous ne trouvez pas ? :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Ven 30 Déc 2016 - 13:50

Ce ne sont que des véhicules fait de chair, d'os, de pus, de sécrétions diverses, de boyaux, bref un amas d'impureté dans un sac de peau ! Partant de ce constat, les couleurs des races n'ont aucun intérêt, les différences entre ces sacs de peau encore moins et au final une bien belle illusion que de s'y attacher..
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Ven 30 Déc 2016 - 14:02

Et pourtant la vie est précieuse, cette vie ci, humaine, sous cette forme. Il ne faut pas la négligé, malgré ses vulnérabilité c'est une merveille de fonctionnement complexe qui s'est adapté au fil du temps. Ce corps non plus ne doit pas être négliger. C'est notre véhicule, nous devons en prendre soins. La mépriser ne mène nulle part. Ni attachement ni mépris. Voie du milieu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Ven 30 Déc 2016 - 14:25

Le mépris de la chair participe du véritable renoncement.
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 3854
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Ven 30 Déc 2016 - 14:57

Si le monde pouvait prendre conscience qu'une pensée (profonde) se concrétise dans le quotidien, chacun pourrait réaliser pourquoi il y a des guerres et pourquoi l'on se sent si peu en confiance..
Il est pourtant vrai qu'il suffirait de changer nos pensées pour changer le monde...
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Ven 30 Déc 2016 - 15:07

Le Bouddha Shakyamuni tenta l'Eveil par la domination de la chair via des mortifications. Sans succès. Voie sans issue. Elle l'a menée au bord de la mort sans lui donner pourtant la réponse à la question de la souffrance. Il compris cela et en tira la leçon de la voie du milieu. Le couple désir/répulsion tout comme l’hédonisme/renoncement au corps sont des dualismes, hors les dualismes mènent à Dukkha, à l'insatisfaction, fuir le corps comme y être trop attachés ne valent pas mieux l'un que l'autre. Si l'on méprise à ce point le corps, si l'on considère à ce point qu'il faut y renoncer, autant ce suicider immédiatement.


Le Bouddha Shakyamuni rencontra ce problème avec des bhikkus de son vivant, certains se laissaient mourir de faim et de soif pour renoncer au corps, il y eu des morts. Le Bouddha en fut désolé et du réexpliqué car agir comme ces moines l'avaient fait relevait de la mauvaise compréhension de son enseignement, alors il recommença, autrement. Et dans les années 60, lorsque des moines vietnamien s'immolèrent par le feu en signe de protestation, cela aussi fut jugé incorrect comme réponse par les autorités bouddhique.


Voie du milieu. Les extrêmes sont nuisibles. Ni trop grand attachement ni renoncement absolu.
Tout comme la conception nihiliste du monde est une conception erronée clairement dénoncée par le Bouddha Shakyamuni dans son Sutta sur le filet des opinions.

Penser que la voie bouddhique relève du mépris total au corps est une conception incorrecte.


Ne pas s'y attaché certes mais l'entretenir néanmoins comme il faut car c'est grâce à ce véhicule sous cette vie sous forme humaine que nous avons le plus de chance d'atteindre l'Eveil. Lors d'un voyage périlleux qui serait assez stupide pour négliger sa monture ?

Penser que le corps est méprisable et ne vaut rien, qu'on peut le négliger sans conséquence est une pensée dangereuse. Néfaste. Etre né sous cette forme est une chance. Voir les textes de Bokar Rinpoché sur "la précieuse existence humaine".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Ven 30 Déc 2016 - 15:18

C'est pas une question de dualité, mais de regard lucide et pénétrant qui reconnaît que la vie dans la chair animale est une sorte d'anomalie dont il faut s'extraire à tout prix au risque d'être recyclé dans ces mêmes corps ad vitam aeternam.. C'est bien le message de Bouddha également mais surtout celui des sannyasins de l'Inde.
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Ven 30 Déc 2016 - 15:25

Tu me permettras de ne pas partagées cette vue. La mienne s'appuyant sur des sources on ne peut plus fiables elles aussi. Bouddhiques. De base.

Bonne journée


Dernière édition par Compagnon le Ven 30 Déc 2016 - 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Ven 30 Déc 2016 - 15:33

Intéresses-toi au Theravada (Bouddhisme de base), les moines et laïques de cet ordre contemplent des cadavres ouverts afin de déclencher le désir de libération. Sur les magasins en Thaïlande, on voit des photos de corps ouverts avec tout le contenu.. Tu n'as pas compris le message de Bouddha, la Voie du Milieu n'a rien à voir avec çà.

Bon journée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Ven 30 Déc 2016 - 15:49

Notre vie ici a 2 certitudes: Nous sommes nes et nous mourrons. Mais c'est seulement le corps qui meurt et c'est une "benediction"!`La vie dans un corps est eprouvante, l'ame a pris du temps pour s'y adapter. La nuit l'ame se "detache" pour se resourcer, elle ne perd ainsi pas le contact avec notre VRAIE vie!.....de l'autre cote de la vie
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 3854
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Ven 30 Déc 2016 - 16:15

Les guides spirituels peuvent nous enseigner des choses nous inspirer, c'est vrai mais ce n'est que lorsque l'on expérimente soi-même que l'on connait ce qui est. Tant que l'on est dans l'enseignement, on ne connait rien on sait seulement ce que l'on nous a appris. C'est l'étape suivant qui est importante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Ven 30 Déc 2016 - 16:30

C'est pour cela que Bouddha a bien dit de ne pas le croire sur parole mais d'expérimenter par nous-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Loganj
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 6170
Age : 59
Localisation : France
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Ven 30 Déc 2016 - 19:57

Kevalin a écrit:
Le mépris de la chair participe du véritable renoncement.

Tout mépris amène à la colère ...
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Ven 30 Déc 2016 - 20:25

Le mépris est un émotion, un sentiment négatif, le Bouddha invite a se défaire de tout sentiment ou émotion négatif.


Le mépris s'apparente à l'aversion et l'aversion fait partie des 3 souillures ou poisons qui amènent à dukkha, la souffrance, l'insatisfaction. L'aversion est un fruit de l'ignorance.


Wikipédia :


Sadāparibhūta, mot sanskrit signifiant « constamment sans mépris », sadā : toujours, constamment ; et aparibhūta : sans mépris, (chin. changbuqing 常不轻; jap. Fukyō ou Jōfukyō ) est le nom d'un bodhisattva réputé par la pratique du respect des autres et sans aucun mépris partout et toujours. Ce personnage est tiré du chapitre Sadāparibhūta bodhisattva du soutra bouddhique Le soutra de la bonne loi du lotus blanc.

L'EQUANIMITE


Enseignement donné par Henepole Gunaratana durant une retraite au Centre Kanshoji, en mai 2007 ("Dhamma talk" Retranscrit par Emmanuel Mancuso traduit par Jeanne Schut)
LIRE les autres enseignements donnés durant cette retraite : libellé/Mot clé = Henepola Gunaratana



(...) Dans l’enseignement du Bouddha, on ne penche jamais vers les extrêmes, ni dans l’excès d’autosatisfaction ni dans l’automortification. Si dans la méditation des trente-deux parties du corps, on développe une répulsion envers le corps, on va dans l’extrême de l’automortification.


Les gens qui ne connaissent pas bien les enseignements du Bouddha nous accusent déjà d’avoir une vision très négative et pessimiste des choses. Si nous développons le rejet du corps, nous confirmons leurs accusations. C’est pourquoi il faut bien comprendre le sens réel de cette pratique de méditation.


Ci-dessus confirmation de tout ce qui a été avancé quand à une vue incorrecte du bouddhisme, vue incorrecte qui prétend que le bouddhisme rejette totalement le corps et le méprise.


Ci-dessus est la vue correcte telle qu'enseignée par un expert pratiquant confirmés et reconnus comme tel. Bhante Henopola Gunaratana est un moine bouddhiste de l'école théravada. Celle qui se présente comme la plus pure en matière de conservation de l'enseignement initial du Bouddha. Ce sont des gens très très attachés à la tradition originelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Sam 31 Déc 2016 - 0:24

LA chair est petrie de DIEU, Il en est l'auteur. Le mepris de la chair est une erreur.
La fin des reincarnations arrivera pour chacun d'entre nous quand le CYCLE sera complete. C'est a dire quand nous saurons qui nous sommes vraiment: DIEU. Nous rejoindrons alors le PERE pour se fondre en LUI.
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Sam 31 Déc 2016 - 8:15

Cette histoire de mépris de la chaire, d’auto mortification, me rappelle le cas de Martin Luther avant qu'il fasse sécession. J'ai étudié la naissance de la Réforme en fac, et je me souviens que Luther, moine, était dans sa cellule hanté par les "désirs de la chaire" - comprenez qu'il avait des pulsions sexuelle comme tout le monde et visiblement importantes. Hors il était dans un contexte qui assimilait tellement ce genre de désirs à l'impureté et à la damnation qu'il était terrifié à l'idée d'aller en Enfer a cause de pensées (naturelles) qu'il n'arrivait pas à contrôler. Il passait des nuits entières à se mortifier le corps, à se punir le corps, à souffrir physiquement en espérant que cela "chasserait le démon" de son corps. Sans le moindre succès. Et évidemment cela le persuadait encore plus qu'il était lui même un être mauvais digne de l'Enfer, ce qui le terrifiait encore plus.

Actuellement le psychologie nous enseigne que plus l'on cherche à "ne pas penser à quelque chose" plus cette pensée nous hante et revient en force.

Lorsqu'il séjourna à Rome et constata la corruption du Vatican, il fit rupture. Et quelque part il "lâcha prise" en quelque sorte puisqu'il cessa de lutter en se mortifiant. Il accepta l'indignité de l'homme quand à l'accès au Paradis, il partit du principe que l'homme demeurait indigne du Paradis quoi qu'il fasse et qu'il ne devait son salut qu'a la pure indulgence divine. (Enfin je me souviens vaguement de cela je ne sais plus si c'est exactement cela).

Et quand il fut bien installé dans la Réforme, il disait, quitte a pécher, fait le a fond, mais soit aussi profondément sincère dans ton repentir. Un rejet de l’hypocrisie ? Assumer ses faiblesses ?

Quand j'avais lu le livre "Martin Luther : un destin", par Lucien Febvre, je commençais mes études en fac, j'avais éprouvé beaucoup de sympathie pour Martin Luther en raison de sa souffrance, déjà, bien avant que je m’intéresse au bouddhisme. Et à la fin du livre j'avais été frappé par le fait que tout son discours théologique se tenait, une boucle bouclée solide. Cela m'avait frappé par la solidité de sa structuration.

Donc même un pratiquant du monothéisme arrive à la conclusion qu'au final la mortification du corps ne libère pas de la souffrance. Mortifier le corps, le mépriser, ne permet pas de contrôler l'esprit. A leur façon Siddharta Gautama et Martin Luther avaient compris la même chose. Enfin je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Sam 31 Déc 2016 - 9:42

LE Bouddhisme c'est ....pas mal, mais je prefere ma Route, mes recherches qui durent depuis plus de 50 ans en solitaire. J'ai remache ttes mes convictions plusieurs fois pour en arriver a certaines ''certitudes'' apres les avoir examinees sous ttes leurs coutures. Je suis en paix et la serenite est ma compagne....tres souvent. Alors bonne route a toi COMPAGNON.


Dernière édition par septour le Sam 31 Déc 2016 - 9:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Sam 31 Déc 2016 - 9:45

D'abord le mépris n'est pas une émotion mais une attitude mentale, un regard personnel et lucide sur la condition animale humaine.

Ensuite, je ne parle pas de mortification, car il faut prendre soin de ce corps car c'est grâce à lui que nous allons nous libérer des recyclages dans la matière. C'est en ce sens que Bouddha refusait les excès d'ascèse et de mortification, bien que ces dernières soient nécessaires mais jusqu'à un certain point, on parlera alors de "tapasya", incontournable car l'empire des sens est tenace et la vigilance doit s'exercer quasiment durant toute l'existence, dans les aspects physiques, émotionnels et mentaux.

Ensuite, Bouddha a dû avoir de fortes émotions lorsque qu'étant le Prince Gautama il sortit de son palais pour se rendre compte avec effroi de la triste condition humaine, des affres de la vieillesse et de la décrépitude corporelle.

Cela a déclenché en lui un désir de libération; s'il avait aimé la chair, il n'aurait pas eu cette impulsion de mettre un terme aux réincarnations.

De ce fait, les Bouddhistes Théravada pour ne parler que d'eux (je pourrais partir aussi sur les gurus et sannyas de l'Inde que je connais bien mieux..) afin de faire prendre conscience de façon aiguë de la triste condition humaine, font pratiquer Asubha aux moines qui n'arrivent pas à dépasser le désir, quel qu'il soit et qui est une des raisons des recyclages dans la matière. C'est une méditation sur l'aspect répugnant du corps physique (pour ceux qui auraient oublié LOL !).

Voici un cadavre Thaïlandais que les moines Bouddhistes contemplent afin qu'il déclenche en eux, à la manière de Bouddha, le désir intense de libération (images choquantes, éloignez les enfants):

http://www.dhammadana.org/samatha/kammathana/asubha.htm
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Sam 31 Déc 2016 - 9:54

De même Septour, l'important c'est d'être "bien dans sa tête" et satisfait :)
Ça peut prendre du temps, beaucoup de temps, mais quand on a trouvé chaussure à son pied il ne faut plus la lâcher ! :)
@Kevalin : réponse prévisible. Rien à ajouter par rapport a ce que j'ai exprimé précédemment, ce qui a été cité précédemment quelques posts plus haut est clair en terme de pratique et conceptions bouddhiques. On adhère... on adhère pas, peut importe.
Bonnes fêtes de fin d'année au passage :) A tous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Sam 31 Déc 2016 - 10:05

LES 3 etapes de ttes CREATIONS: pensee, parole, acte. Tout le temps, par exemple: pensee, dessin, usinage.
ETC,ETC. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Sam 31 Déc 2016 - 10:09

Compagnon a écrit:
De même Septour, l'important c'est d'être "bien dans sa tête" et satisfait :)
Ça peut prendre du temps, beaucoup de temps, mais quand on a trouvé chaussure à son pied il ne faut plus la lâcher ! :)
@Kevalin : réponse prévisible. Rien à ajouter par rapport a ce que j'ai exprimé précédemment, ce qui a été cité précédemment quelques posts plus haut est clair en terme de pratique et conceptions bouddhiques. On adhère... on adhère pas, peut importe.
Bonnes fêtes de fin d'année au passage :) A tous.

Et pourtant je te parle de conceptions Bouddhistes, je ne suis pas parti sur les conceptions Hindous qui sont encore plus pertinentes, bon, si tu veux rester sur une compréhension limitée qui t'arrange car tu n'es pas encore au stade de vouloir de libérer de cette cage humaine.. , c'est ton problème..

PS: j'ai pas besoin de wiki pour m'exprimer et je n'aime pas répondre à des copié/coller.... merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
Compagnon
Professeur
Professeur
avatar

Masculin Nombre de messages : 609
Age : 42
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 17/12/2016

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Sam 31 Déc 2016 - 10:15

@Septour : dessins animé pour enfant, l'Agent Oso : 3 pt'ites étapes pour réussir.... Wink


@Kevalin :



Dernière édition par Compagnon le Sam 31 Déc 2016 - 10:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 3854
Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   Sam 31 Déc 2016 - 10:18

Je conseille le livre de Frédéric LENOIR : Socrate, jésus, bouddha, un parallèle entre les trois et de bonne biographie sur les trois...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout commence toujours par une pensée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout commence toujours par une pensée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pape Benoit XVI :«Je t’adore, mon Dieu, Je t'aime.. Je te remercie de m'avoir créé, fait chrétien"
» pour la maman de corinne
» Tout finit toujours bien.
» "Il y a moi qui diT toujours tout de travers"?
» toujours des renvois!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: FORUM LAÏQUE :: Rions ensemble :: Humour :: Sur le net-
Sauter vers: