Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques

Forum de discussion. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux sujets qui vous tiennent à cœur, dans un bon climat de détente et de respect.
 
AccueilportailPublicationsDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cdiscount : -30€ dès 300€ d’achat sur une sélection Apple
Voir le deal

 

 Le mysticisme : religieux... ou non ?

Aller en bas 
+2
Un etre humain
tchar
6 participants
AuteurMessage
Invité
Invité




Le mysticisme : religieux... ou non ? Empty
MessageSujet: Le mysticisme : religieux... ou non ?   Le mysticisme : religieux... ou non ? EmptySam 6 Mai 2023 - 11:26

Pour vous qu'est-ce que le mysticisme ?

On l'associe généralement avec les religions mais peut il être aussi athée ou agnostique ?

Je pense que oui, sinon j'aurais ouvert ce fil dans la rubrique "inter-religions".  

Et dans les définitions , c'est très clair:  les deux aspects: religieux et non religieux sont mentionnés (sauf sur certains sites... religieux)

La mystique ou le mysticisme est ce qui a trait aux mystères, aux choses cachées ou secrètes. Le terme relève principalement du domaine spirituel, et sert à qualifier ou à désigner des expériences intérieures de l'ordre du contact ou de la communication avec une réalité transcendante non discernable par le sens commun.  lien


1. Croyances et pratiques se donnant pour objet une union intime de l'homme et du principe de l'être (divinité, nature, idée…). ➙ contemplation, extase ; mystique. Mysticisme chrétien, islamique.
2. Croyance, doctrine philosophique faisant une part essentielle au sentiment, à l'intuition. lien
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Exégète
Exégète
tchar


Masculin Nombre de messages : 7113
Age : 72
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

Le mysticisme : religieux... ou non ? Empty
MessageSujet: Re: Le mysticisme : religieux... ou non ?   Le mysticisme : religieux... ou non ? EmptySam 6 Mai 2023 - 12:58

Triskel a écrit:
Pour vous qu'est-ce que le mysticisme ?
On l'associe généralement avec les religions mais peut il être aussi athée ou agnostique ?
Bonne ou mauvaise, la psychanalyse freudienne se présente à la fois comme athée et comme un mysticisme : le but est d'accéder à un niveau de conscience supérieur en affrontant de terribles obstacles émotionnels qu'on a en soi.

Mirabelle et Master X Officiel aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Un etre humain
modérateur
modérateur
Un etre humain


Masculin Nombre de messages : 4808
Age : 28
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 10/01/2022

Le mysticisme : religieux... ou non ? Empty
MessageSujet: Re: Le mysticisme : religieux... ou non ?   Le mysticisme : religieux... ou non ? EmptySam 6 Mai 2023 - 13:39

Le mysticisme pour moi c’est l’union du moi egotique de la personne avec la source de toute vie , une union qui n’implique ni annhilation de sois ni confusion .
C’est un peu comme un rancard amoureux avec la source de toute vie .

Râm aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Schpatz
Professeur
Professeur



Masculin Nombre de messages : 559
Age : 61
Localisation : Reims
Date d'inscription : 21/07/2022

Le mysticisme : religieux... ou non ? Empty
MessageSujet: Re: Le mysticisme : religieux... ou non ?   Le mysticisme : religieux... ou non ? EmptySam 6 Mai 2023 - 13:48

Je ne m'étais pas posé la question, mais j'imaginais qu'on était susceptible de parler de mystique ou de mysticisme dès qu'on parlait de spiritualité, avec ou sans religion.

Dans son article "Mystique", Wikipedia a écrit:
La mystique ou le mysticisme est ce qui a trait aux mystères, aux choses cachées ou secrètes. Le terme relève principalement du domaine spirituel, et sert à qualifier ou à désigner des expériences intérieures de l'ordre du contact ou de la communication avec une réalité transcendante non discernable par le sens commun.
[...]
À partir des années 1920 a commencé à se poser la question de savoir si la mystique pouvait être athée. Jean-Claude Bologne, qui se définit comme athée, affirme avoir eu des expériences mystiques. Pour Michel Hulin, des expériences mystiques peuvent se produire hors de tout cadre religieux défini. Dans La mystique sauvage, il analyse les expériences mystiques non comme un aspect du phénomène religieux mais pour elles-mêmes, sans limiter le sujet en fonction des découpages catégoriels fondés sur l'une ou l'autre conception de la religion, ni à ce qui relève des religions habituellement reconnues ou identifiées comme telles. La mystique relève pour lui d'états modifiés de conscience « à la faveur desquels le sujet éprouve l'impression de s'éveiller à une réalité plus haute, de percer le voile des apparences, de vivre par anticipation quelque chose comme un salut ». Des études ont été faites en neurosciences depuis les années 1950 pour tenter d'expliquer le phénomène de l'expérience mystique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Le mysticisme : religieux... ou non ? Empty
MessageSujet: Re: Le mysticisme : religieux... ou non ?   Le mysticisme : religieux... ou non ? EmptySam 6 Mai 2023 - 14:10

éh bien, en fait je l'apprend aujourd'hui, même si je m'était déjà approprié cette définition. Le mysticisme : religieux... ou non ? 513904

Il faut dire que cela ne jamais vraiment tracassée. Je le ressentais comme ça, tout simplement.

Pff les neurosciences vont encore trouver le moyen de dire que les expériences mystiques sont générées par le cerveau sous l'influence d'une drogue ou d'hormones comme ci ou comme ça...

UEH a écrit:
C’est un peu comme un rancard amoureux avec la source de toute vie .
Le mysticisme : religieux... ou non ? 279563 j'adore ! Le mysticisme : religieux... ou non ? 0007 (ou: avec la Vie elle même parce qu'on n'est pas sûrs du tout qu'il y ait une source ?)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Le mysticisme : religieux... ou non ? Empty
MessageSujet: Re: Le mysticisme : religieux... ou non ?   Le mysticisme : religieux... ou non ? EmptySam 6 Mai 2023 - 14:22

tchar a écrit:
Bonne ou mauvaise, la psychanalyse freudienne se présente à la fois comme athée et comme un mysticisme : le but est d'accéder à un niveau de conscience supérieur en affrontant de terribles obstacles émotionnels qu'on a en soi.
C'est ce que propose aussi la Scientologie en s'inspirant du bouddhisme pour arriver à un état de clairvoyance... et pourtant, il y a sans doute du vrai dans le principe de base. Je suppose que les états mystiques court-circuitent ces traumatismes ?
Revenir en haut Aller en bas
Mirabelle
Etudiant
Etudiant



Féminin Nombre de messages : 340
Age : 62
Localisation : Brabant
Date d'inscription : 02/05/2022

Le mysticisme : religieux... ou non ? Empty
MessageSujet: Re: Le mysticisme : religieux... ou non ?   Le mysticisme : religieux... ou non ? EmptySam 6 Mai 2023 - 14:46

Merci, Tchar, de m’apprendre que la psychanalyse freudienne se définit comme mystique…
Cela me paraît important dans le cadre de ma propre psychanalyse. As-tu une référence à me proposer dans ce contexte ?
Revenir en haut Aller en bas
tchar
Exégète
Exégète
tchar


Masculin Nombre de messages : 7113
Age : 72
Localisation : France sud-est
Date d'inscription : 12/10/2012

Le mysticisme : religieux... ou non ? Empty
MessageSujet: Re: Le mysticisme : religieux... ou non ?   Le mysticisme : religieux... ou non ? EmptySam 6 Mai 2023 - 15:28

Mirabelle a écrit:
Merci, Tchar, de m’apprendre que la psychanalyse freudienne se définit comme mystique…
Cela me paraît important dans le cadre de ma propre psychanalyse. As-tu une référence à me proposer dans ce contexte ?
Hé ! Je n'ai pas dit qu'elle se définit ainsi ! Après, je te conseillerais plutôt Jung, mais c'est moi...

Autrement, en faisant une bête recherche sur les deux mots (et pour ce que ça vaut, c'est long et je ne l'ai pas encore lu) : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

NB, j'ai répondu en supposant que ta demande était du premier degré. Je n'en suis pas sûr. A toi de voir.
Revenir en haut Aller en bas
Un etre humain
modérateur
modérateur
Un etre humain


Masculin Nombre de messages : 4808
Age : 28
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 10/01/2022

Le mysticisme : religieux... ou non ? Empty
MessageSujet: Re: Le mysticisme : religieux... ou non ?   Le mysticisme : religieux... ou non ? EmptySam 6 Mai 2023 - 16:46



UEH a écrit:
C’est un peu comme un rancard amoureux avec la source de toute vie .
Le mysticisme : religieux... ou non ? 279563 j'adore ! Le mysticisme : religieux... ou non ? 0007 (ou: avec la Vie elle même parce qu'on n'est pas sûrs du tout qu'il y ait une source ?)[/quote]si il n’y as pas de source de vie ça revient à dire que la vie est auto-engendré et pourquoi pas 😁
Revenir en haut Aller en bas
Un etre humain
modérateur
modérateur
Un etre humain


Masculin Nombre de messages : 4808
Age : 28
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 10/01/2022

Le mysticisme : religieux... ou non ? Empty
MessageSujet: Re: Le mysticisme : religieux... ou non ?   Le mysticisme : religieux... ou non ? EmptySam 6 Mai 2023 - 16:55

Triskel a écrit:
tchar a écrit:
Bonne ou mauvaise, la psychanalyse freudienne se présente à la fois comme athée et comme un mysticisme : le but est d'accéder à un niveau de conscience supérieur en affrontant de terribles obstacles émotionnels qu'on a en soi.
C'est ce que propose aussi la Scientologie en s'inspirant du bouddhisme pour arriver à un état de clairvoyance...  et pourtant, il y a sans doute du vrai dans le principe de base.  Je suppose que les états mystiques court-circuitent ces traumatismes ?
désolé pour la enième digression mais faut que je partage ce site , ce sont des scientologues non affilié à l’église de scientologie en gros un peu les « protestants » de la scientologie [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dans ce qu’il propose il y as énormément de livre à lire en pdf gratuitement , ce qui me fait dire qu’ils sont moins sectaire , c’est qu’ils ont l’air d’être moins orienté business.

Il paraît que l’audition de scientologie ressemble à une thérapie, je crois que Ron Hubbard c’est un peu inspiré de la psychanalyse.

D’après eux Ron Hubbard ne voulait pas faire payer la scientologie et l’église de scientologie est une déviation de son enseignement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Le mysticisme : religieux... ou non ? Empty
MessageSujet: Re: Le mysticisme : religieux... ou non ?   Le mysticisme : religieux... ou non ? EmptySam 6 Mai 2023 - 17:06

si tu veux tu peux ouvrir un sujet sur la scientologie. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
Râm


Masculin Nombre de messages : 2470
Age : 70
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

Le mysticisme : religieux... ou non ? Empty
MessageSujet: Re: Le mysticisme : religieux... ou non ?   Le mysticisme : religieux... ou non ? EmptySam 6 Mai 2023 - 21:02

Pour moi, il a forcément un caractère religieux puisqu'il implique une relation personnelle, une expérience intime ou une union avec la transcendance comme le dit UEH et pour une union, il faut être deux, ce qui exclut toute dissolution dans une impersonnalité ou une vacuité d'où on ne peut pas revenir, car si il n'y a plus de connaisseur ou d'experienceur, qui pourrait en parler ?

Un etre humain aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Le mysticisme : religieux... ou non ? Empty
MessageSujet: Re: Le mysticisme : religieux... ou non ?   Le mysticisme : religieux... ou non ? EmptySam 6 Mai 2023 - 21:37

ah, cette fameuse dualité, créatrice de notre univers... Wink  
Les premiers mots, les derniers mots et quelques paragraphes entre les deux du "Tantra Yoga, le Vijñänabhaïrava tantra" traduit par Daniel Odier (Albin Michel).  Sans doute le plus ancien texte hindouiste et un de ceux qui m'a transportée... très... très...loin... comme dans une fusée interstellaire...

1. "Bhaïrava et Bhaïravi, amoureusement unis dans la même connaissance, sortirent de l'indifférencié pour que leur dialogue illumine les êtres.
Code:
2-4. Ô Dieu, du point de vue de la réalité absolue, quelle est la nature essentielle de Bhaïrava? Réside-t-elle dans l'énergie liée aux phonèmes? Dans la réalisation de la nature essentielle liée à Bhaïrava? Dans un mantra particulier? Dans les trois Shakti? Dans la présence du mantra vivant dans chaque mot? Dans le pouvoir du mantra présent dans chaque particule de l'univers? Réside-t-elle dans les chakra ? Dans le son ha? Ou bien est-ce uniquement la Shakti?
5-6. Ce qui est composé est-il issu de l'énergie immanente et transcendante ou ne ressort-il que de l'énergie immanente? Si ce qui est composé ne ressort que de l'énergie transcendante, la transcendance même n'aurait alors plus d'objet. La transcendance ne peut être différenciée en sons et en particules car sa nature indivise ne lui permet pas de se trouver dans le multiple.
7-10. Ô Seigneur, que ta grâce abolisse mes doutes!
Parfait! Parfait! Tes questions, Ô Bien-aimée, forment la quintessence des Tantra. Je vais t'exposer un savoir secret. Tout ce qui est perçu comme une forme composée de la sphère de Bhaïrava doit être considéré comme une fantasmagorie, une illusion magique, une cité fantôme suspendue dans le ciel. Une telle description n'a comme objet que de pousser ceux qui sont en proie à l'illusion et aux activités mondaines à se tourner vers la contemplation. De tels enseignements sont destinés à ceux qui sont intéressés par les rites et les pratiques extérieures et sont soumis à la pensée dualisante.
11-13. Du point de vue absolu, Bhaïrava n'est associé ni aux lettres, ni aux phonèmes, ni aux trois Shakti, ni à la percée des chakra, ni aux autres croyances, et la Shakti ne compose pas son essence. Tous ces concepts exposés dans les écritures sont destinés à ceux dont l'esprit est encore trop immature pour saisir la réalité suprême. Ils ne sont que des friandises destinées à inciter les aspirants à une voie de conduite éthique et à une pratique spirituelle afin qu'ils puissent un jour réaliser que la nature ultime de Bhaïrava n'est pas séparé de leur propre Soi.
14-17. L'extase mystique n'est pas soumise à la pensée dualisante, elle est totalement libérée des notions de lieu, d'espace et de temps. Cette vérité ne peut être touchée que par l'expérience. On ne peut l'atteindre que lorsqu'on se libère totalement de la dualité, de l'ego, et qu'on s'établit fermement dans la plénitude de la conscience du Soi. Cet état de Bhaïrava est gorgé de la pure félicité de la non différenciation du tântrika et de l'univers, lui seul est la Shakti. Dans la réalité de sa propre nature ainsi reconnue et contenant l'univers entier, on touche à la plus haute sphère. Qui donc pourrait être adoré? Qui donc pourrait être comblé par cette adoration? Seule cette condition de Bhaïrava reconnue comme suprême est la grande Déesse.
18-19. Comme il n'y a plus de différence entre la Shakti et celui qui la possède, ni entre substance et objet, la Shakti est identique au Soi. L'énergie des flammes n'est autre que le feu. Toute distinction n'est qu'un prélude à la voie de la véritable connaissance.
20-21. Celui qui accède à la Shakti, saisit la non-distinction entre Shiva et Shakti et passe la porte d'accès au divin. Ainsi qu'on reconnaît l'espace illuminé par les rayons du soleil, ainsi reconnaît-on Shiva grâce à l'énergie de Shakti qui est l'essence du Soi.
22-23. Ô Dieu suprême! Toi qui porte un trident et un collier de crânes, comment atteindre la plénitude absolue de la Shakti qui transcende toute notion, toute description et abolit le temps et l'espace? Comment réaliser cette non dualité avec l'univers? Dans quel sens dit-on que la suprême Shakti est la porte secrète de l'état Bhaïravien? Peux-tu répondre par le langage conventionnel à ces questions absolues?
24. La suprême Shakti se manifeste lorsque le souffle inspiré et le souffle expiré naîssent et s'éteigent aux deux points situés en haut et en bas. Ainsi, entre deux respirations, fais l'expérience de l'espace infini.
25. A travers le mouvement et l'arrêt du souffle, entre l'expiration et l'inspiration, lorsqu'il s'immobilise aux deux points extrêmes, coeur intérieur et coeur extérieur, deux espaces vides te seront révélés: Bhaïrava et Bhaïravi.
2-4. Ô Dieu, du
1. Bhaïravi, la Shakti de Bhaïrava dit:
Ô Dieu, toi qui manifeste l'univers et te joue de cette manifestation, tu n'es autre que mon Soi. J'ai reçu l'enseignement du Trika qui est la quintessence de toutes les écritures sacrées cependant, j'ai encore quelques doutes
( ...)
157-160. Ô Déesse, je viens de t'exposer les enseignements mystiques ultimes que rien ne surpasse. Qu'ils ne soient transmis qu'aux êtres généreux, à ceux qui vénèrent la lignée des Maîtres, aux intelligences intuitives libérées de l'oscillation cognitive et du doute et à ceux qui les mettront en pratique. Car sans pratique, la transmission se dilue, et ceux qui ont eu la merveilleuse occasion de recevoir ces enseignements retournent à la souffrance et à l'illusion alors qu'ils ont eu un trésor éternel entre les mains.

Ô Dieu, j'ai maintenant saisi le coeur des enseignements et la quintessence des tantra. Il faudra quitter cette vie mais pourquoi renoncererait-on au coeur de la Shakti? Ainsi qu'on reconnaît l'espace illuminé par les rayons du soleil, ainsi reconnaît-on Shiva grâce à l'énergie de Shakti qui est l'essence du Soi.
Alors Shiva et Shakti, rayonnant de béatitude, s'unirent à nouveau dans l'indifférencié.
Revenir en haut Aller en bas
Un etre humain
modérateur
modérateur
Un etre humain


Masculin Nombre de messages : 4808
Age : 28
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 10/01/2022

Le mysticisme : religieux... ou non ? Empty
MessageSujet: Re: Le mysticisme : religieux... ou non ?   Le mysticisme : religieux... ou non ? EmptySam 6 Mai 2023 - 22:52

Comme le rappel bien David Dubois il n’y as pas de dichotomie absolu entre unité et dualité . [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
bluenote
Exégète
Exégète



Masculin Nombre de messages : 3164
Age : 49
Localisation : France
Date d'inscription : 27/05/2018

Le mysticisme : religieux... ou non ? Empty
MessageSujet: Re: Le mysticisme : religieux... ou non ?   Le mysticisme : religieux... ou non ? EmptyDim 7 Mai 2023 - 13:04

Un mysticisme non-religieux ?

C'est comme un cornet de frites sans sel ..
Revenir en haut Aller en bas
Mirabelle
Etudiant
Etudiant



Féminin Nombre de messages : 340
Age : 62
Localisation : Brabant
Date d'inscription : 02/05/2022

Le mysticisme : religieux... ou non ? Empty
MessageSujet: Re: Le mysticisme : religieux... ou non ?   Le mysticisme : religieux... ou non ? EmptyDim 7 Mai 2023 - 20:26

Tchar a écrit:
NB, j'ai répondu en supposant que ta demande était du premier degré. Je n'en suis pas sûr. A toi de voir.
C’était effectivement une demande au premier degré !
L’article que tu m’as mis en lien ne m’a pas aidée…

Mais à la réflexion, je vois des similitudes entre psychanalyse et mystique. La psychanalyse cherche à rendre conscient l’inconscient; et, dans l’expérience mystique, le mystère se dévoile.
La grande différence à mon sens c’est que la psychanalyse est un « travail » ; l’expérience mystique, un « don gratuit », une « in-action ». Mais, si on ne recherche pas l’expérience mystique pour elle-même, si elle se donne, elle est quand même le résultat d’une action intérieure, d’une « inaction » au sens étymologique du terme, une « intra-action. »

Code:
 J’ai aimé l’idée d’une « psychanalyse mystique » car cette idée semble réconcilier des choses inconciliables… Commencer une psychanalyse fut pour moi un combat, et ma crainte d’une incompatibilité avec la spiritualité reste forte !

Pour en revenir au sujet de ce fil, pour moi, l’objet ultime de la mystique est la « vision béatifique », définie comme la rencontre personnelle avec « Dieu ». Avant ce fil, j’aurais donc dit qu’il n’y a pas de mystique athée…
Je nuancerais aujourd’hui. Plusieurs d’entre vous parlent de cette rencontre avec le principe vital qui nous traverse… La vision béatifique ?

Et alors, effectivement, la psychanalyse peut nous aider à faire cette rencontre avec ce principe vital qui nous traverse.
Revenir en haut Aller en bas
Un etre humain
modérateur
modérateur
Un etre humain


Masculin Nombre de messages : 4808
Age : 28
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 10/01/2022

Le mysticisme : religieux... ou non ? Empty
MessageSujet: Re: Le mysticisme : religieux... ou non ?   Le mysticisme : religieux... ou non ? EmptyLun 8 Mai 2023 - 13:45

Non le mysticisme pour revenir aux sujets , n’est pas foncièrement religieux aux sens commun et usuel du terme (elle ne nécessite pas forcément de rituel ) d’ailleurs les mystiques ont tendances à se méfier du formalisme pur et dur .

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Le mysticisme : religieux... ou non ? Empty
MessageSujet: Re: Le mysticisme : religieux... ou non ?   Le mysticisme : religieux... ou non ? EmptyLun 8 Mai 2023 - 14:26

UEH
C'est vrai notamment dans l'Islam. Les soufis sont mystiques, et sont quasi rejetés par les fondamentalistes. Trop ouverts d'esprit, sans doute...
Revenir en haut Aller en bas
Un etre humain
modérateur
modérateur
Un etre humain


Masculin Nombre de messages : 4808
Age : 28
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 10/01/2022

Le mysticisme : religieux... ou non ? Empty
MessageSujet: Re: Le mysticisme : religieux... ou non ?   Le mysticisme : religieux... ou non ? EmptyJeu 11 Mai 2023 - 23:46

Il semble presque qu’il y est deux religions dans chaque religion , celle des mystiques et celle des formalistes.
Ce pendant il ne faudrait pas pensé que mystique = instruit , dans la religion populaire il y as des grands élans de sincérité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Le mysticisme : religieux... ou non ? Empty
MessageSujet: Re: Le mysticisme : religieux... ou non ?   Le mysticisme : religieux... ou non ? EmptyVen 12 Mai 2023 - 7:45

UEH
je plussoie à 200% à ce dernier post. C'est même dans ma signature Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Le mysticisme : religieux... ou non ? Empty
MessageSujet: Re: Le mysticisme : religieux... ou non ?   Le mysticisme : religieux... ou non ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le mysticisme : religieux... ou non ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le mysticisme
» Mysticisme et déconstruction
» Le mysticisme et la voie ésotérique des différentes religions
» Et que pensez vous de celui la ? ou, quand le nihilisme rejoint le mysticisme...
» Les villages religieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées, inter-religieux et laïques :: RELIGIONS :: Sans dieux-
Sauter vers: