Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Passer à côté de sa vie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Qu'est ce qui permet de se dire qu'on est pas passé à côté de sa vie?
On a été heureux .
14%
 14% [ 5 ]
On a servi Dieu .
5%
 5% [ 2 ]
On a servi une grande cause .
14%
 14% [ 5 ]
On a construit des choses qui nous survivront .
16%
 16% [ 6 ]
On a rendu notre entourage heureux
19%
 19% [ 7 ]
On a accumulé des biens matériels .
3%
 3% [ 1 ]
On a connu le grand amour
11%
 11% [ 4 ]
On a bien élevé nos enfants
18%
 18% [ 7 ]
Total des votes : 37
 

AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Jeu 17 Sep 2015 - 23:25

Moi, c'est celle ci que j'aime bien.

Citation :
Si le temps c'est de l'argent
Le temps c'est aussi de l'art et des gens,

Et ca aussi!

Citation :
un maître-nageur de salon persuadant son monde,
donc moyennant finances, logiquement sonnantes et trébuchantes,
qu'il est possible d'apprendre à nager sans quitter
le siège du salon des conversations de Bon Ton

Solasido, tu n'es pas toujours très clair et compréhensible à mes yeux mais agréable à lire.

J'apprécie c'est touche de poésie, d'humour et parfois de bonne humeur que tu partages avec nous.

Bravo l'artiste!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Jeu 17 Sep 2015 - 23:35

Bonjour Tatonga, tu écris ceci :

Non, Al-Sowar, je ne crois pas qu'il n'existe pas. Drôle d'idée et drôle de formulation quand même.

Pas plus drôle comme formulation que la tienne parlant de l'inexistence de Dieu comme d'une réalité, si tu tiens pour vrai son inexistence, c'est que tu le crois, rien de plus, c'est juste du vocabulaire et c'est cohérent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Jeu 17 Sep 2015 - 23:39

Citation :
Au Québec, on pue des pieds comme partout ailleurs, c'est à cause des bactéries, pourquoi tu demandes, tout le monde sent la rose chez-toi, les femmes pètent et ça sent la fleur, ou peut-être ne pètent-elles pas?


rooooo

Toujours les femmes... Vous manquez d'élégance messieurs.

Essaie avec "les hommes" tu verras que ta phrase se tient aussi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Jeu 17 Sep 2015 - 23:42

Bonjour Amandine, je voulais généralisé à tous les habitant de son pays mais je sais pas d'où il vient. Je trouve que ça frappe plus l'esprit quand on parle des femmes à ce sujet, ça brise les préjugés. :)
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Ven 18 Sep 2015 - 1:35

Bonjour Tatonga, tu écris ceci :

Non, ce que tu dis là, ça s'appelle mastiquer et ruminer des mots.
Ainsi donc si je réplique que Dieu n'existe pas à celui qui affirme que Dieu existe, c'est que je crois moi-même à ce Dieu.


Non, c'est juste voir la vérité des mots là où elle est, pareil pour les concepts. Si tu affirmes l'inexistence de Dieu face à celui qui en affirme l'existence, c'est que tu crois en son inexistence parce que tu tiens son inexistence pour vrai en réalité, normal puisque tu l'affirmes. Sinon t'as qu'à ne rien affirmer et si t'es pas capable de le faire t'as qu'à assumer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Ven 18 Sep 2015 - 1:46

Bonjour Tatonga, tu écris ceci :

Tu peux généraliser autant que tu veux, car tout ce que tu diras ne sera que mensonges. Je te dirais bien ce que nous sommes et ce que sont les autres, certains autres.

Pas de problèmes, vous êtes tous exactement ce que tu me dirais bien que vous êtes. Voilà pour la généralité que je viens de te dire et que tu sais être un mensonge.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Ven 18 Sep 2015 - 2:50

Salut Tatonga, Nier une réalité, c'est affirmer son inexistence par définition, il y a dans ce concept l'idée d'affirmation, de prise de position. Les concepts en jeu sont l'existence et l'inexistence, il n'y a aucun sophisme dans tout ça mais simplement de la précision que seul l'ignorance des concepts masquent à la logique.
Refuser de croire, c'est simplement refuser de tenir pour vrai, ça ne signifie pas tenir pour faux puisqu'on peut aussi bien ne rien tenir du tout en n'affirmant rien, ce qui signifie que si on ne tient pas pour vrai on ne tient pas pour faux pour autant. Ce n'est pas comme affirmer l'inexistence comme tu l'as fait, qui n'est pas le fait de ne pas croire en l'existence mais bien l'affirmation de l'inexistence.
Puisque tu affirmes qu'il n'existe pas, et que tu n'as aucune preuve de tes dires, alors tu crois qu'il n'existe pas, c'est le même principe que pour le croyant qui affirme qu'il existe sans preuves, il croit en son existence.

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Ven 18 Sep 2015 - 12:57

Tatonga a écrit:
On ne prouve pas ce qui n'existe pas, puisque, n'existant pas

Certes, on ne peut pas prouver que telle ou telle chose n’existe pas.
Mais dans ce cas de figure, il y a deux attitudes possibles :
- Soit on ne se prononce pas à ce sujet et on ne se préoccupe pas de cette chose. Là il n’y a aucune croyance de notre part.  
- Soit on affirme que cette chose n’existe pas et c’est cette affirmation qui devient une croyance car elle est sans preuve.
Quand on affirme que quelque chose n’existe pas, sous prétexte que nous n’avons aucune preuve scientifique de son existence, on peut très bien être dans l’erreur, car rien ne dit, qu’à un moment ou un autre, on ne soit pas en mesure de découvrir scientifiquement et réellement son existence.

En d’autres termes : on ne peut pas prouver l’inexistence de quelque chose, mais on ne peut pas non plus affirmer son inexistence, sans risque de se tromper.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
spamoi
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2557
Age : 41
Localisation : Val d'Europe
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Ven 18 Sep 2015 - 13:59

D'un point de vue logique, tout le monde a raison. D'un point de vue pratique, affirmer dans un dialogue l'existence de Dieu est une possibilité n'a pas grand interêt car, au niveau logique, c'est un point qu'il est impossible de discuter.

C'est l'absurdité de discuter de Dieu sans vouloir en donner la moindre définition, en refusant de le parer du moindre attribut. Evidemment, le moindre commencement de définition est antinomique avec le concept de Dieu mais c'est le sacrifice à faire si on décide d'en parler. Soit on en discute et on le qualifie d'une manière ou d'une autre pour que la discussion soit possible, soit on ne dit rien.
Revenir en haut Aller en bas
spamoi
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2557
Age : 41
Localisation : Val d'Europe
Date d'inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Ven 18 Sep 2015 - 14:04

On peut aussi décider d'en discuter sans accepter d'en donner de définition, mais dans ce cas là, il faut assumer le fait de s'engager volontairement dans un dialogue de sourds.
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Ven 18 Sep 2015 - 14:22

Tatonga, infirmer l'assertion selon laquelle une chose (X) existe ou confirmer l'assertion selon laquelle cette chose n'existe pas ... c'est un peu la même chose, non ?  

L'attitude la plus juste, à mon avis, serait d'émettre un doute sur l'existence de cette chose (sans toutefois l'exclure), sans affirmer ni infirmer quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11501
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Ven 18 Sep 2015 - 16:00

Il y a un certain temps que je n’étais pas venu sur le forum.

J’accroche à ce sujet :

Réussir sa vie :

Bien élever nos enfants Construire des choses qui nous survivront

N’est-ce pas cela qui répond à notre désir d’éternité ?
La durée de notre vie n’est que de quelques années ; rêver de prolonger cette vie dans un « autre monde » imaginaire, ou rêver de se « réincarner », n’est-ce pas refuser le fait que nous sommes un simple maillon de la chaine de la vie qui se transmet de génération en génération ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Ven 18 Sep 2015 - 16:47

Bonjour Tatonga, tu écris ceci :

Quand vas-tu cesser de dérailler ? On ne prouve pas ce qui n'existe pas, puisque, n'existant pas, on ne sait même pas ce que c'est, de quoi il est fait et comment il est fait.

Mais je ne déraille pas, c'est juste que contrairement à toi, je ne me précipe pas dans les murs pour chaque petite remise en question, j'avance à petits pas, c'est plus raisonnable que de monter sur ses grands chevaux à chaque fois.

Tu vois, le problème de ton argument, je le souligne dans ta phrase : tu poses que ça n'existe pas au départ et sans raison, comme prémisse. En fait, ta phrase est incorrecte, il ne t'est pas demandé de prouver ce qui n'existe pas, mais bien que ça n'existe. Et rien ne te permet de dire que ça n'existe pas, il est là le noeud qui te fait tomber dans le sophisme.

Dans le meilleur des cas, tu peux démontrer que Dieu, ce n'est pas ce que l'autre dirait, que ce ne serait pas Dieu si il existait, mais pas qu'il n'existe pas.
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 5105
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Ven 18 Sep 2015 - 20:20

Salut JiPi, bien content de te retrouver!

A messieurs les philosophes n'oubliez pas ceci:
Ce qui est affirmé sans preuve, peut ètre nié sans preuve!

et par ailleurs on ne peux prouver une inexistence, c'est une vérité de La Palisse, la seule chose qu'il est possible c'est de chercher à se prouver qu'on à tort....mais là!

Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11501
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Ven 18 Sep 2015 - 20:33

Dédé 95 a écrit:
Salut JiPi, bien content de te retrouver!
C'est réciproque, Dédé.

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Sam 19 Sep 2015 - 0:07

J P, plusieurs choses intéressantes dans cette réponse.


Citation :
Bien élever nos enfants Construire des choses qui nous survivront
N’est-ce pas cela qui répond à notre désir d’éternité ?

Je ne crois pas que l'on est tous le même désir. Par exemple moi l'éternité ne me parait pas un rêve absolu en soi.



Citation :
La durée de notre vie n’est que de quelques années ; rêver de prolonger cette vie dans un « autre monde » imaginaire, ou rêver de se « réincarner »,
Si l'on espère un autre monde après la mort ce n'est pas forcément pour l'éternité. Ca peut être pour enfin atteindre un sentiment de plénitude.



Citation :
n’est-ce pas refuser le fait que nous sommes un simple maillon de la chaine de la vie qui se transmet de génération en génération ?
Ce n'est pas nécessairement incompatible.
Et là, c'est un avis que je partage entièrement. Tout individu dans la nature sert la survie de son espèce. Les mammifère sont prêts à mourir pour leur progéniture. Les poissons remontent des fleuves une vie durant pour aller pondre. Les abeilles se sacrifient pour protéger la ruche...
Et je crois aussi que nous, humains, notre éternité passe par la préservation de notre espèce et que notre système de défense et de développent c'est notre intelligence et notre formidable pouvoir de transmission.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Sam 19 Sep 2015 - 2:57

Bonjour Dédé 95, tu écris ceci :

Ce qui est affirmé sans preuve, peut ètre nié sans preuve!


Si tu regardes bien le fond de cette affirmation, tu verra que ce qu'elle veut dire, c'est que les 2 attitudes se valent et sont équivalente.
On pourra dire, ce dont l'existence est affirmé imbécilement, l'inexistence peut être affirmée imbécilement. Ça montre juste que la réponse est du même calibre que la proposition, que les 2 sont imbéciles. Pour éviter d'agir imbécilement et de tomber dans l'imbécilité, il suffit de ne rien affirmer en réponse, sinon que les 2 affirmations sont aussi imbéciles et gratuites l'une que l'autre. Ne rien dire ou dire qu'on ne sait pas, c'est ce qui est de mise lorsqu'on a pas de preuves, sinon c'est simplement qu'on croit, qu'on tient pour vrai ce qu'on affirme, ne pas s'en apercevoir est le comble de la stupidité.

Je te donne un exemple.

Je pose X (Je ne le définis pas, c'est simplement une hypothèse de départ).

Évidemment, soit X existe, soit il n'existe pas.

Quelqu'un se pointe et dit : X existe, je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'intuition que X existe.
Aussitôt, quelqu'un d'autre se pointe et lui répond : Non, X n'existe pas, tu ne sais même pas ce que c'est alors ça ne peut pas exister.

Évidemment, la logique veut que peu importe ce qu'est ce X, il y a une possibilité qu'il existe, tout comme il y a une possibilité qu'il n'existe pas, on ne le saura pas tant qu'il ne sera pas défini.

Celui qui dit que ça existe a tort, parce qu'il y une chance que ça n'existe pas en réalité.
Ce lui qui lui répond en disant que ça n'existe pas, peu importe ses raisons, a tort aussi, parce qu'il y a une chance que ça existe.

Celui qui dit qu'il manque d'information pour pouvoir donner une réponse, lui a raison.

Maintenant, je pose X et je le définis comme étant l'indéfinissable, est-ce que X existe?
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 5105
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Sam 19 Sep 2015 - 8:43

Citation :
Maintenant, je pose X et je le définis comme étant l'indéfinissable, est-ce que X existe?
Pourquoi le L apostrophe, qu'a t il de particulier cet indéfinissable, par définition ...rien!

Maintenant tu ne peux définir que ce qui est prouvable, ce qui n'est pas le cas!
Rappelle moi comment ça s'appelle ce genre de question? J'ai perdu le souvenir de mes leçons de français en philo! cheers
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11501
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Sam 19 Sep 2015 - 12:59

Amandine a écrit:
moi l'éternité ne me parait pas un rêve absolu en soi.
Ce mot "éternité" prête à confusion. On se représente l'éternité comme un temps qui commencerait après la mort. Mais l'éternité n'est pas un temps.

Je te rejoins tout à fait quand tu parles d'un "sentiment de plénitude", que nous pouvons d'ailleurs éprouver dès à présent à certains moments privilégiés où nous nous sentons comme hors du temps.

Je pense aussi qu'il ne faut pas "rêver de prolonger cette vie dans un « autre monde » imaginaire, ou rêver de se « réincarner ».
C'est maintenant que nous vivons et que nous pouvons éprouver ce sentiment de plénitude si nous savons bien remplir ce temps qui nous est donné en tant que simple maillon de la chaine de la vie, comme tu le dis si bien dans ton message.

La question est alors simplement ce que devient notre conscience au moment où nous "franchissons cette frontière" comme dit Hubert Reeves.


Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 31500
Age : 58
Localisation : L'Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Sam 19 Sep 2015 - 18:03

Quand j'y réfléchie, je me dis que si je pouvais remonter le temps, je n'empêcherais pas le cancer de ma soeur, et comme cette maladie ne se soigne pas, je ne l'empêcherais pas de mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Sam 19 Sep 2015 - 18:43

Bonjour Dédé 95, tu écris ceci :

Pourquoi le L apostrophe, qu'a t il de particulier cet indéfinissable, par définition ...rien!


Venant de quelqu'un qui me parlait de l'inexistant, je pense qu'il est inutile de répondre.

Maintenant tu ne peux définir que ce qui est prouvable, ce qui n'est pas le cas!
Rappelle moi comment ça s'appelle ce genre de question? J'ai perdu le souvenir de mes leçons de français en philo!


Facilement, ce qui est prouvable par définition est ce dont on peut apporter une preuve.
Je dirais que c'est une question d'Alzeimer, cette perte de souvenir. Wink Ça expliquerait pourquoi vous avez des difficultés avec votre français.
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11501
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Sam 19 Sep 2015 - 18:51

florence_yvonne a écrit:
Quand j'y réfléchie, je me dis que si je pouvais remonter le temps, je n'empêcherais pas le cancer de ma soeur, et comme cette maladie ne se soigne pas, je ne l'empêcherais pas de mourir.
Si tu pouvais remonter le temps, tu verrais ta soeur avant sa maladie, et puis tu reverrais sa maladie et sa mort. Rien ne peut nous empêcher de mourir un jour ou l'autre. Ce qui compte, c'est de prendre la vie comme elle est, de vivre pleinement le temps qui nous est imparti, ce temps-là et pas plus.
Revenir en haut Aller en bas
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 5105
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Sam 19 Sep 2015 - 19:41

DD a écrit:
Maintenant tu ne peux définir que ce qui est prouvable, ce qui n'est pas le cas!
Rappelle moi comment ça s'appelle ce genre de question? J'ai perdu le souvenir de mes leçons de français en philo!

Al a écrit:
Facilement, ce qui est prouvable par définition est ce dont on peut apporter une preuve.
Je dirais que c'est une question d'Alzeimer, cette perte de souvenir. Ça expliquerait pourquoi vous avez des difficultés avec votre français.
Tu donnes une réponse qui n'a rien à voir avec la question posée!
Alors j'ai cherché le mot qui me manquait!
Le théorème d'incomplétude de Gödel!
Car en effet on ne peut définir que ce qui est prouvable pas ce qu'il ne l'est pas!
Ainsi, ne pouvant prouver dieu on ne peut le définir! Le reste n'étant que de l'imaginaire!
Merci google! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Sam 19 Sep 2015 - 19:54

Bonjour Dédé 95, Godël a démontré qu'il existe des proposition qui sont vraies et qui sont indémontrable aussi.

Tu as la preuve qu'on ne peut pas prouver Dieu? Parce que mettre ça comme prémisse, c'est rien de moins qu'un sophisme grossier.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 5105
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Sam 19 Sep 2015 - 20:37

Al-Sowar a écrit:
Bonjour Dédé 95, Godël a démontré qu'il existe des proposition qui sont vraies et qui sont indémontrable aussi.

Tu as la preuve qu'on ne peut pas prouver Dieu? Parce que mettre ça comme prémisse, c'est rien de moins qu'un sophisme grossier.
Non et c'est pourquoi je suis Athéé et non agnostique.
La seule preuve que j'ai c'est que si des gens avaient cette preuve ils l'auraient dévoilé!
Ce qui n'est pas le cas, puisqu'ils le reconnaissent en disant que c'est une question de FOI!

J'ajouterais ceci, pour répondre sur le fait qu'on ne peut prouver la non existence de quelque chose, c'est encore penser par Dieu. Ici, il s'agit de l'argument selon lequel on ne peut pas prouver la non-existence de Dieu, cependant, c'est, selon moi, inverser la question.
En effet, demander de prouver l'inexistence de Dieu c'est penser par Dieu, poser Dieu comme un fait, inconsciemment, à mon avis, la question se pose ainsi : Dieu, pris comme un concept comme un autre, doit être prouvé, ne l'étant pas, il ne peut pas être considéré comme vrai, ainsi, dans cette logique on considère que Dieu n'existe pas puisque son existence est infondée, et qu'on ne peut lui accorder ainsi le "bénéfice du doute", le fameux "a priori".

Et je terminerais sur ce mot d'un athée:
La proposition de logique formelle qui énonce : "l'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence" implique que la preuve incombe toujours à celui qui affirme l'existence d'un "phénomène" quel qu'il soit. Dans ce cadre la preuve ontologique de l'existence de Dieu ou des dieux n'est qu'un cas particulier du raisonnement logique.

Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11501
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Sam 19 Sep 2015 - 20:55

Prouver .....prouver....

Est-ce que nous avons besoin de "prouver" que nous vivons ?

Est-ce que nous avons besoin de "prouver" que la nature est d'une beauté envoûtante?

Est-ce que j'ai besoin de "prouver" que j'ai rencontré Quelqu'un dont le nom est imprononçable ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Sam 19 Sep 2015 - 20:58

Bonjour Dédé 95, tu crois ce que tu veux, c'est ta croyance et rien de plus. Mais si j'étais à ta place, j'éviterais de citer Godël dans tes arguments si c'est pour cracher dessus ensuite, ça fait pas sérieux du tout.

Peu importe ce que tu affirmes, si t'as pas de preuves, ça reste de la croyance, et c'est pas parce que t'as pas de preuve de quelque chose que ce quelque chose n'existe pas, c'est juste ça que veut dire l'expression ''L'absence de preuve n'est pas la preuve de l'inexistence, mais seulement la preuve de l'absence de preuves''

Mais comme je disais, tu crois ce que tu veux, l'important c'est d'assumer tes croyances.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Sam 19 Sep 2015 - 21:03

Bonjour J-P Mouvaux, je pourrais ajouter : as-t'on besoin de preuve que la vie existe ailleurs dans l'univers pour qu'elle existe vraiment?

L'obsession de la preuve est la preuve de l'obsession. :)
Revenir en haut Aller en bas
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11501
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Sam 19 Sep 2015 - 21:58

Al-Sowar a écrit:


L'obsession de la preuve est la preuve de l'obsession. :)
Revenir en haut Aller en bas
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Dim 20 Sep 2015 - 13:33

Tatonga a écrit:

Je ne nie pas la chose car au départ il n'y a que ton assertion.

Ca c’est toi qui le dit parce que tu pars sur un postulat, sans preuve (ce qui n’est autre que ta croyance) selon lequel « la chose » n’existe pas.
Moi je parts sur un postulat inverse, également sans preuve (ce qui n’est autre que ma croyance) selon lequel, avant même que je formule mon assertion, avant même ma naissance et la tienne et avant même que ce monde existe, « la chose » existait déjà.
Qui, de toi et de moi, a raison et qui a tord ?  On n’en sait rien.
Donc, NON, pour moi, au départ, il n’y avait pas que mon assertion.


Tatonga a écrit:
- Soit tu me dis " telle chose existe " et je constate que ton assertion ne repose sur rien, j'essaie de contater ce que tu affirmes et je ne vois rien. Suite à cela, je n'ai pas de doute, ce n'est pas non plus une croyance de ma part, mais une certitude et je te réponds ceci : " la seule chose qui affirme l'existence de cette chose est ton assertion, or ton assertion n'est qu'assertion, elle ne repose sur rien, donc la chose n'existe pas ".

Ce n’est parce qu’on ne voit rien qu’on est en droit de conclure qu’il n’y a rien.  Un européen du dixième siècle ne voyait pas l’Amérique et n’avait aucune preuve se son existence. En raisonnant comme tu le fais, il aurait affirmé que l’Amérique n’existait pas … et il se serait trompé. Dans une situation pareille, il serait préférable d’avoir suffisamment de lucidité et de modestie pour dire « je ne sais pas », ou encore « je n’ai aucune preuve de l’existence de la chose dont on parle », plutôt que d’affirmer « la chose n’existe pas ».


Tatonga a écrit:
-Soit tu me dis "telle chose existe, parce que.... ". Tu donnes des raisons. Après exament de ces raisons, je constate qu'elles ne valent rien. Et comme dans le cas précédent, la seule chose qui affirme l'existence de cette chose, ce sont les raisons que tu avances et comme elles ne valent rien, je te fais la même réponse que dans le cas 1.

L’être humain se perçoit et perçoit le monde qui l’entoure grâce à deux moyens (deux « outils ») différents, mais complémentaires.
Le premier s’appelle la logique intellectuelle, laquelle utilise les cinq organes des sens physiques.
Le second s’appelle l’intuition, laquelle utilise d’autres organes des sens plus subtils.
Mon assertion sur l’existence de « la chose » ne vient pas de « rien » comme tu le dis, mais de mon intuition.
L’être humain est doté d’au moins deux « logiciels » complémentaires, ce sont l’intellect et l’intuition. Certains préfèrent n’utiliser qu’un seul (l’intellect) et enfermer hermétiquement l’autre (l’intuition) dans un tiroir ; c’est leur choix. Mais en agissant ainsi, ils fonctionnent comme quelqu’un qui déciderait de fermer un œil en n’utilisant qu’un seul, ou encore de ne marcher qu’avec une seule jambe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Dédé 95
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 5105
Age : 75
Localisation : Corse et Région Parisienne
Date d'inscription : 22/10/2012

MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Dim 20 Sep 2015 - 13:49

Interessant:
Citation :
Le second s’appelle l’intuition, laquelle utilise d’autres organes des sens plus subtils.
Et comment tu les nomme ces organes?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Dim 20 Sep 2015 - 15:55

Tatonga a écrit:

toi-même tu ne vois rien, tu ne fais qu'imaginer, que délirer.

Mon cher Tatonga,
Tu peux croire en ce que tu veux, y compris le fait que je sois en train de délirer. Ce n'est pas grave ; cela reste ta croyance.
D'ailleurs, je ne cherche pas à te convaincre, ni toi ni quelqu’un d'autre.
Donc, suivons nos chemins respectifs et ... on verra bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Dim 20 Sep 2015 - 16:01

Dédé 95 a écrit:
Interessant:
Citation :
Le second s’appelle l’intuition, laquelle utilise d’autres organes des sens plus subtils.
Et comment tu les nomme ces organes?

On pourrait les appeler :
- la clairaudience,
- la clairvoyance, ou troisième œil,
- la pré-cognition,
- la rétro-cognition,
- la télépathie,
- etc. (je ne les connais pas tous)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
Brahim
modérateur
modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3435
Age : 75
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Dim 20 Sep 2015 - 16:29

Tatonga a écrit:
Et quand on se met à délirer ou à construire des châteaux en Espagne, c'est quoi ? C'est l'intuition ou une autre faculté

A moins d'être un malade mental (et dans ce cas, on délire réellement), lorsqu'on construit des châteaux en Espagne, en général on le sait.


Tatonga a écrit:
comment sais-tu que ton " assertion " vient de ton intuition et non de l'autre faculté

Selon mon expérience, l'intuition est une information ou une prise de conscience qui me "tombe dessus", de je ne sais où, sans l'avoir cherchée. C'est quelque chose qui diffère de l'effort de réflexion intellectuelle.


Tatonga a écrit:
Et depuis quand l'intuition est-elle fiable, depuis quand est-elle considérée comme un intrument de connaissance ?

L'intuition, couplée avec l'intellect, permet de percevoir et de comprendre certaines choses que l'intellect seul ne pourrait pas faire.
Le degré de fiabilité de notre intuition dépend du degré de notre évolution spirituelle.
L'intuition est utilisée comme un instrument de connaissance depuis la nuit des temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-pelerin.com
J-P Mouvaux
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 11501
Age : 91
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Dim 20 Sep 2015 - 16:52

Dédé 95 a écrit:
Interessant:
Citation :
Le second s’appelle l’intuition, laquelle utilise d’autres organes des sens plus subtils.
Et comment tu les nomme ces organes?

Les cinq sens dont il est question sont des organes physiques.

Ceux, plus subtils, dont parle Brahim, on pourrait les appeler "psychiques", "mentaux"; "spirituels" ; peu importe le nom ; ceux qui savent s'en servir n'ont pas besoin de leur donner un nom, il leur suffit d'en avoir l'expérience.

Certaines personnes ne seraient donc absolument pas douées de ces "sens plus subtils" et souffriraient donc d'une certaine infirmité de ce côté-là ? On bien faut-il un certain apprentissage pour pouvoir se servir de ces sens ?



Revenir en haut Aller en bas
Anaïs
Exégète
Exégète


Féminin Nombre de messages : 4376
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Dim 20 Sep 2015 - 18:17

J-P Mouvaux a écrit:
Dédé 95 a écrit:
Interessant:
Citation :
Le second s’appelle l’intuition, laquelle utilise d’autres organes des sens plus subtils.
Et comment tu les nomme ces organes?

Les cinq sens dont il est question sont des organes physiques.

Ceux, plus subtils, dont parle Brahim, on pourrait les appeler "psychiques", "mentaux"; "spirituels" ; peu importe le nom ; ceux qui savent s'en servir n'ont pas besoin de leur donner un nom, il leur suffit d'en avoir l'expérience.

Certaines personnes ne seraient donc absolument pas douées de ces "sens plus subtils"  et souffriraient donc d'une certaine infirmité de ce côté-là ? On bien faut-il un certain apprentissage pour pouvoir se servir de ces sens ?
L'intuition apparaît quand on arrête justement tout. On arrête le mental, on arrête de penser, on arrête de s'inquiéter.
On lâche tout, on fait confiance à ce qui vient, on respire, on ne prend en compte que ce qui est maintenant.
Ca ne demande pas d'être doué, ça demande d'arrêter de courir dans tous les sens en croyant que l'on peut perdre quelque chose. On ne perd rien quand on est dans le présent car tout est contenu dans le présent. Tout ce dont on a besoin est dans le présent.
La confiance tranquille est un élément important pour ressentir de nouvelles forces dans l'instant, l'intuition arrive qu'à ce stade là, quand tout est tranquille et quand on prend de grandes inspirations en se souriant intérieurement... On ne pense plus qu'à ce petit bout de bonheur là .....
Revenir en haut Aller en bas
Râm
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 2094
Age : 64
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 04/09/2015

MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   Dim 20 Sep 2015 - 19:31

D'accord, tout est déjà là, la difficulté est d'arrêter le mental qui est comparable à un singe qui saute de branche en branche. Il existe bien des pratiques mais là encore le piège est de s'attacher à la pratique, de lutter, de vouloir, et de passer à côté.

Citation :
La Grâce vous a amené à ce fleuve sacré pour étancher votre soif .
Ne vous asseyez pas sur la rive de la rivière pour discuter de la qualité de l'eau .
Buvez pleinement apaisez votre soif.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Passer à côté de sa vie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Passer à côté de sa vie
Revenir en haut 
Page 2 sur 19Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Passer le pas :D
» Néssécité de dépasser les barrières des religions
» Comme l''or doit passer par le feu du creuset,
» pour ceux qui veulent se passer les nerfs
» evaluer le travaille pour passer son B1V

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: GENERALITÉS :: Sondages et pétition-
Sauter vers: