Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le protestantisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le protestantisme   Lun 1 Fév 2010 - 21:16

Bonsoir Janus,

Perso je pense que de jouer ainsi de la virgule n'est pas très catholique,"je proteste!"
Un jour les livres dit "saints" seront tellement falsifiés et métamorphosés que l'on ne parlera plus de Jésus mais de tout et de n'importe quoi...Encore quelques décennies et la bible deviendra un jeu vidéo, si ce n'est pas déjà fait...Jusqu'où iront-ils...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le protestantisme   Mar 2 Fév 2010 - 13:08

Janus a écrit:
Pascal, il aut se mettre dans la "logique" TJ.
Ils se moquent completement des livres saints, de ta spiritualité, de Jesus Christ, Jehovah.
Seul importe la fidélité totale et aveugle à la Tour de Garde(qui elle pretend se baser sur la Bible bien entendu).
C'est ce qu'ils ecrivent :
Le Seigneur a employé la “Tour de Garde” pour publier ces vérités. Sans doute, déléguait-il quelques-uns de ces messagers invisibles pour en diriger la publication.
(J. F. Rutherford, Lumière, vol. 1, 1930, page 71)

Il faut aborder l’étude de la “Tour de Garde” dans une bonne disposition d’esprit et de cœur, sachant que Jéhovah n’accorde l’intelligence qu’aux humbles et non aux personnes rétives. Si nous aimons Jéhovah et son organisation, nous n’aurons aucune défiance, mais ainsi que le dit la bible, nous croirons tout, c’est-à-dire tout ce qui paraît dans les colonnes de la “Tour de Garde”.
(Qualifiés pour le ministère, 1962, page 158)


Tout ce qui perturbe la secte, dont la Bible est immédiatement balayé, falsifié, transformé.

DI DJU .....sachant que Jéhovah n’accorde l’intelligence qu’aux humbles et non aux personnes rétives. ...CRE20DIOU ...t'es mal barré !
Revenir en haut Aller en bas
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 61
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Le protestantisme   Mar 2 Fév 2010 - 17:30

janus je ne sais pas ou tu es partis, tu me parlais de pourcentage de catholique en Irlande sur la base des baptisé ... le sujet était que la masse croyant suivait comme des moutons ? Very Happy tu contestais j'en apportais un élément , plus fort encore tu me parles d'Irlande du nord ....
pas grave ....

le glaive symbole divin, bah oui, comme la meule autour du cou !


j'parlais pas de cela mais c'est quand même extraordinaire cheers
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 61
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Le protestantisme   Dim 7 Fév 2010 - 2:04

piotrus

le tj, bah ils me saoulent gravement , ils nient l'évolution mais n'ont jamais lu un seul livre de préhistoire, je ne sais pas ou ils en sont actuellement, qu'ils n'admettaient pas les datation en double aveugle au c14 ! Parce que les derniers avec qui j'ai discuté en sont encore comme les pires créationnistes évangéliques américains
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le protestantisme   Dim 7 Fév 2010 - 8:47

Cré20diou,

à mon avis Janus est un membre de la 5eme colonne des TJ ....
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26750
Age : 56
Localisation : Hérault
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: Le protestantisme   Dim 7 Fév 2010 - 12:28

Je me demande si les TJ ont le droit de lire autre chose que la revue tour de garde.
Revenir en haut Aller en bas
http://labibleaupeignefin.exprimetoi.net/
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6567
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le protestantisme   Dim 7 Fév 2010 - 13:08

A mon avis, ils ont le droit de lire certaines BD.
En tout cas, je voudrais rappeler que les TJ ne sont pas protestants même s'ils sont issus de l'adventisme et si Russell naquit dans une famille presbytérienne (calviniste)
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 61
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Le protestantisme   Dim 7 Fév 2010 - 13:19

florence_yvonne a écrit:
Je me demande si les TJ ont le droit de lire autre chose que la revue tour de garde.

ils ont le droit de lire (des fois en cachette) Very Happy , mais c'est comme toute attitude sectaire, le refus d'observer la contradiction, et comme en tout il y a des degrés divers d'atteinte de ce symptome (qu'on a aussi observé le sectarisme dans des certitude en des doctrine politiques, scientifique ou autre bien sur ...)

je me suis tapé bien des lectures, ce n'est que les 3 dernières années que je lis des livres sur l'athéisme
j'attends de voir un seul croyant qui ait lut Dawkings par exemple

pour le TJ et d'autres le sectarisme est trop important, on ne peut même pas parler d'évolution, de science, de rationalisme .... les bases même n'existent plus
Pour aborder une personne enfermée dans une prison mentale, il faut connaitre cette prison mentale, parler la langue sectaire aussi et là , tout juste on peut démarrer un semblant de conversation
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le protestantisme   Lun 8 Fév 2010 - 10:16

Bonjour Janus ,

Et le plus curieux c'est qu'ils affirment que nous n'avons pas d'ame...à moins peut-etre d'accepter leur invitation à se rendre au temple (le royaume)...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le protestantisme   Lun 8 Fév 2010 - 11:52

Ce concept à été tiré des stances du prophète Ezéchiel :"l'ame meurt elle aussi après s'être séparé du corps" ...C'est faux; C'est le corps astral qui se dissout dans l'héter et laisse place au corps mental qui lui subsiste et est indestructible...
Encore un imbroglio hiératique.
Revenir en haut Aller en bas
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le protestantisme   Lun 8 Fév 2010 - 11:56

Citation :
Plus précisemment :
Selon eux, notre âme est mortelle. Si nous voulons qu'elle ressucite, il faut devenir TJ.

Et là où ils ont raison c'est que l'anihilation pur et simple de l'ame est un chatiment beaucoup moins cruel que la damnation eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Cré20diou
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 4230
Age : 61
Localisation : Marais poitevin
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Le protestantisme   Lun 8 Fév 2010 - 17:47

si c'est écrit que "l'ame qui pêche, elle mourra"
c'est que c'est écrit !

si c'est écrit dans la bible =>c'est biblique


et cela n'est pas en contradiction, au fait que le juste .....

=> tout cela est biblique ! donc , non ?

parce que le juste ne pêche pas selon eux , enfin, je suppose
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6567
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le protestantisme   Ven 12 Fév 2010 - 19:11

Mais qu'est-ce que l'âme? A l'origine, l'âme c'est ce qui rend vivant. Comment peut-on dire que le principe de la vie peut mourir?
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le protestantisme   Ven 12 Fév 2010 - 21:37

lhirondelle a écrit:
Mais qu'est-ce que l'âme? A l'origine, l'âme c'est ce qui rend vivant. Comment peut-on dire que le principe de la vie peut mourir?

Il me semble que tu parlais dans un autre fil ;de l'Atman ... C'est l'Atman,le souffle de la vie qui s'élève et s'abaisse tel le diaphragme.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6567
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le protestantisme   Ven 12 Fév 2010 - 21:58

L'Atman n'est pas ce que nous appelons âme en occident.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le protestantisme   Ven 12 Fév 2010 - 22:10

Meme entre occidentaux on est pas d'accord sur la définition de l'âme alors...

Mais j'ai regardé la définition d'Atman sur wikipédia :
Code:
L'Âtman (sanskrit: आत्मन्) est un concept de la philosophie indienne āstika, (आस्तिक en devanāgarī)[1]. Celui-ci a le sens de pure conscience d'être ou de pur "je suis". Ce terme désigne traditionnellement le vrai Soi, par opposition à l'ego (Ahamkara).

Perso, moi c'est ça que j'appelle l'âme.
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le protestantisme   Ven 12 Fév 2010 - 22:34

Tibouc a écrit:
Meme entre occidentaux on est pas d'accord sur la définition de l'âme alors...

Mais j'ai regardé la définition d'Atman sur wikipédia :
Code:
L'Âtman (sanskrit: आत्मन्) est un concept de la philosophie indienne āstika, (आस्तिक en devanāgarī)[1]. Celui-ci a le sens de pure conscience d'être ou de pur "je suis". Ce terme désigne traditionnellement le vrai Soi, par opposition à l'ego (Ahamkara).

Perso, moi c'est ça que j'appelle l'âme.

Je pense aussi cela...Et (Ahamkara) l'égo,par conséquent une partie du corps Physique.

Ahamkara;définition: L'esprit est divisé en plusieurs parties.Il est une sorte d'indicateur de directions qui reçoit les impressions sensorielles,les traduit en faits évidents à notre conscience et que nous pouvons évoquer à volonté.
Revenir en haut Aller en bas
lhirondelle
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 6567
Age : 54
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Le protestantisme   Ven 12 Fév 2010 - 23:02

Alors qu'est-ce que l'esprit?
Je préfère qu'on ne se réfère pas à des concepts empruntés à l'hindouisme pour parler de christianisme. Il faudrait plutôt se référer aux concepts sémitiques.

Voici une analyse des termes. Il faut considérer le texte comme une approche sémantique des termes et non comme un énoncé de règles obscurantistes.
Citation :
Le mot "âme" est souvent utilisé pour traduire l'hébreu nèfèch (751 occurrences dans la bible hébraïque). Il désigne les êtres vivants, ceux qui sont capables de bouger par eux même.

Ainsi un humain (même une femme, contrairement à ce que pensaient certains scolastiques au moyen-âge) a une âme ; un bœuf et un chien ont chacun une âme, même un cochon qui est pourtant impur par définition. Le fait qu'un animal ait une âme découle de ce mot même. Le mot français "animal" vient du latin animal ou animalis qui a comme racine le anima qui est traduit par âme. Tout animal est animé et a une âme. Les animaux, les humains ont reçu le don de la vie et sont capables de se mouvoir ; ils ont une âme. L'âme n'est pas le propre de l'être humain.

Par contre un végétal, une pierre n'ont pas d'âme. Même si parfois une pierre roule (et n'amasse pas mousse), si certains épineux du désert n'ont pas de racines et courent dans le désert, ce n'est pas de leurs propres initiatives, mais à cause de la pesanteur ou du vent.

La distinction fondamentale entre d'une part le monde minéral et végétal, d'autre part le monde animal est énoncée dès le premier livre biblique de la Genèse dans le premier récit mythique de la création : ces deux mondes ne sont pas créés le même jour.

D'une part le troisième jour est celui du monde minéral (versets 9 et 10) et celui du monde végétal (versets 11-12)

Le sixième jour est celui de la création du monde animal terrestre (versets 24 à 25), puis celui des humains (versets 26 à 28) qui sont de même nature que les animaux terrestres puisque créés le même jour. Cette étape humaine se termine par la même bénédiction, confirmant l'assimilation des humains aux animaux.

pour compléter le sens de la nèfèch, on lit en Genèse 19,19 une prière : Je t'en prie : moi, ton serviteur, j'ai trouvé grâce à tes yeux et tu as montré une grande fidélité envers moi en me conservant la vie (nèfèch). Et encore, en Genèse 35,18, cette expression encore utilisée aujourd'hui : Elle (Rachel) allait rendre l'âme (nèfèch), car elle était mourante … L'âme à rendre est ce qui maintient en vie ; au début on la reçoit de la divinité, à la fin on le lui la rend.
[Le sang est le symbole de la vie. Photo tirée du site http://1000mil.free.fr/no/sang.jpg]

Contrairement au corps qui est matériel et visible, la vie est, en général, difficile à voir et à identifier. Aussi utilise-t-on un élément symbolique pour "matérialiser" la vie. C'est ainsi que Dieu demande à Noé, et à ses descendants, pour maintenir la nouvelle alliance après le déluge (Genèse 9,4) : Vous ne mangerez pas de chair (bâshâr) avec sa vie (nèfèch), c'est–à–dire avec son sang. Cet interdit est repris ultérieurement dans les lois pour le peuple juif (Deutéronome 12,23) : Abstiens–toi rigoureusement de manger le sang, car le sang, c'est la vie (nèfèch) ; et tu ne mangeras pas la vie avec la chair(bâshâr).

La vie, ce que nous appelons abusivement l'âme, est symbolisée par le sang (en hébreu dam). Ce sang est nécessaire pour qu'un animal soit considéré comme un vrai animal, à tel point qu'un animal sans sang (ou sans sang apparent), comme par exemple un escargot, n'est pas cacher et ne peut pas être mangé. L'âme est nécessaire, mais ne doit pas être mangée car elle n'est que prêtée par la divinité ; il est interdit de consommer du sang, même transformé en boudin.

L'âme n'est ni le lieu, ni le moyen pour les humains de s'élever vers la divinité puisque même les animaux impurs, par définition doublement éloignés de Dieu ont une âme. L'âme est "simplement" le support de la vie.
Citation :

rouah pneuma spiritus


Une question légitime est alors de savoir si quelque chose nous distingue des animaux, puisque eux et nous avons chacun une âme. Le premier récit de création du premier livre de la Bible ne donne pas de réponse à cette question, puisque les actions et les paroles de la divinité sont presque les mêmes pour les humains que pour les animaux. Notons cependant ces versets énigmatiques en Genèse 1,26-28 :
[Dieu se propose de faire l'être humain à son image]

Dieu dit : Faisons les humains à notre image, selon notre ressemblance, … Dieu créa les humains à son image : il les créa à l'image de Dieu ; pic et trou (phallus et vagin) il les créa. Dieu les bénit.

Ces versets indiquent que nous serions à l'image de Dieu, remarquons aussi qu'Il s'est ravisé et qu'il n'a pas fait les humains à sa ressemblance. Mais cela n'indique pas en quoi nous sommes "à son image", même si le vide du texte indique que les animaux, et a fortiori les végétaux et les minéraux, ne sont ni à Son image, ni à Sa ressemblance.

Le second récit mythique de création, en Genèse 2,7, formule une réponse à la question angoissante (pour certains) de la différence. Le Dieu commence ici par créer l'adam :
[Dieu façonne l'argile pour modeler un être humain]

Le SEIGNEUR Dieu façonna l'humain à partir de la glaise de la terre ; il insuffla (nâfah) dans ses narines un souffle de vie, et l'homme devint une âme (nèfèch) vivante.



La modalité de la création est ainsi précisée, Dieu façonne de l'argile et donne la vie animée en soufflant dans la forme réalisée par les narines, premier bouche à bouche, première respiration artificielle ! Cette technique de souffler n'est pas utilisée pour les végétaux ni pour les animaux, alors que ces derniers sont façonnés comme l'humain. Le narrateur indique en Genèse 2, 9 et 19 :

Le SEIGNEUR Dieu fit pousser de la terre toutes sortes d'arbres agréables à voir et bons pour la nourriture. … Le SEIGNEUR Dieu façonna de la glaise tous les animaux de la campagne et tous les oiseaux du ciel.

Ainsi selon le texte biblique, la spécificité de l'espèce humaine est d'avoir reçu le souffle, en hébreu rouah, (378 occurrences dans la bible hébreu) divin, de pouvoir ainsi respirer de Son haleine. Dans cette image, respirer la respiration de Dieu est ce qui différencie l'être humain et le rend capable de relation personnelle avec la divinité, avec l'Unique.


Au début le souffle de Dieu errait sans but dans le tohu bohu initial (Genèse 1,1-2) : Dans un commencement Dieu créa le ciel et la terre. La terre était un chaos, elle était vide ; il y avait des ténèbres au–dessus de l'abîme, et le souffle (rouah) de Dieu tournoyait au–dessus des eaux.. Ce souffle semble alors errer sans but.

Après la mise en ordre effectuée par la création, ce souffle a trouvé une place stable et utile, il réside dans l'humain

Cependant cette alliance entre le souffle (rouah) de Dieu et du corps de l'humain n'est que provisoire (Genèse 6,3) : Alors le SEIGNEUR dit : Mon souffle (rouah) ne restera pas toujours dans l'être humain, car celui–ci n'est que chair (bâshâr) et est mortel.
C'est extrait de ce site: http://jean.luc.dupaigne.free.fr/ Christianisme, âme
Revenir en haut Aller en bas
http://aurisquedeseperdre.skynetblogs.be/
Tibouc
Libre-penseur spirituel
avatar

Masculin Nombre de messages : 1677
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Le protestantisme   Sam 13 Fév 2010 - 0:29

Il semble que moi et pascal sommes plus proches de l'hindouisme que du christianisme.

Pour répondre à ta question lhirondelle, l'esprit c'est l'ensemble des pensées et émotions (conscientes et inconscientes). Il faut bien le distinguer de l'ame (dans le sens que j'ai donner).
Revenir en haut Aller en bas
http://quetedugraal.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le protestantisme   Sam 13 Fév 2010 - 8:30

Bonjour Tibouc,L'Hirondelle,janus...

J'ai retrouvé un texte relativement explicite qui explique entre autre que ;âme et esprit sont synonymes...

Devant de telles propriétés, qui font davantage penser à un conte de fée

qu’à la réalité, on serait tenté de rejeter tout cela dans le domaine

imaginatif. L’hypothèse d’un effet psychique subjectif dû à la mort

clinique à été émise mais elle ne tient pas car les récits liés à la

décorporation ont une objectivité vérifiable. Le problème n’est donc pas

d’affirmer que ce n’est pas possible.

Le problème est que cela est.

Certains philosophes américains ont donc essayé de se pencher sur la

question. Il leur est apparu d’abord que le phénomène de la décorporation

n’est pas nouveau. Selon ces traditions, on peut discerner dans l’être

humain trois degrés de vie auxquels correspondent trois corps

parfaitement adaptés l’un à l’autre pour former une seule personne: le

corps physique, le corps astral et le corps mental.

Le corps physique est le siège des facultés végétatives comme la

nutrition, la reproduction, la croissance. Il est aussi le siège d’un autre

corps, appelé le corps astral. C’est le corps physique qui est source de

l’existence du corps astral, à tel point que, selon eux, la survie de ce

dernier est assez éphémère après la mort du premier. Une simple

comparaison permet de comprendre leur point de vue: le corps astral est

comparable, dans son rapport avec le corps physique, à un champ

magnétique autour d’un électro-aimant. Si l’on coupe l’électricité, le

champ magnétique s’arrête à son tour. S’il subsiste, c’est d’une manière

éphémère, sous la forme par exemple d’électricité statique.


De même, après la mort du corps physique, le corps astral s’en sépare et

subsiste un certain temps en se nourrissant de sa propre énergie, avant

de disparaître à son tour d’où l’expérience de la décorporation. Le corps

astral est, avec le corps physique, siège des facultés psychiques comme

les sensations, les passions, l’imagination et la mémoire.

Le corps mental n’est autre que ce que nous appelons l’esprit, siège de

l’intelligence et de la volonté. Ils ne lui donnent le nom de « corps » que

par métaphore car selon eux, il dépasse cette notion pour être

entièrement spirituel.

Le corps mental est immortel et indestructible. C’est lui qui, dans la

sagesse hindouiste, se réincarne à travers les âges.

Cette explication occidentale traditionnelle, loin de s’opposer à la

philosophie occidentale et traditionnelle, semble au contraire prendre la

réalité selon un regard complémentaire. Aristote, père de notre

philosophie, distingue de la même façon trois degrés de vie mais son

analyse s’attache moins à la cause matérielle de la vie. Le mérite de la

philosophie orientale semble être ici de rendre intelligible un phénomène

que l’occident ne fait que découvrir.

Cela ne reste bien sûr encore qu’une explication hypothétique, une piste

de recherche qui devrait pourtant encourager la science à s’intéresser au

phénomène. En effet, si le corps astral existe et est matériel, il doit y

avoir moyen d’en mesurer la présence.

Si on analyse avec précision le témoignage de ceux qui ont frôlé la mort,

ils n’affirment pas avoir vu avec leur oeil matériel, de la même manière

qu’ils voyaient les infirmières s’agiter dans la pièce. Ils parlent plutôt de

vision intérieure d’intuition intellectuelle d’une présence. Cette intuition

leur semble tellement puissante qu’ils n’arrivent pas à la décrire. Nous

semblons être au-delà du monde sensible pour toucher à une dimension

spirituelle, a priori inaccessible à la science qui ne mesure que le monde

matériel.
Source: Le web.
Revenir en haut Aller en bas
Personne
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 9757
Age : 66
Localisation : sud
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Le protestantisme   Sam 13 Fév 2010 - 9:10

Citation :
Il semble que moi et pascal sommes plus proches de l'hindouisme que du christianisme.
Ben voyons... Wink
Ne nous référons plus aux idées occidentales récupérées on ne sait plus où ni comment tant il y a de syncrétismes, mieux vaut se tourner vers Ganesh qui peut, par la puissance de la pensée, écarter les obstacles de l’ignorance et comprendre la nature de l’Univers...


Emotions, consciences...
Il y a des personnes qui ont un dérèglement qui fait qu'elles n'ont même pas conscience de leur existence... Et ça se passe uniquement dans le cerveau.
Donc pour expliquer cela, il faut un minimun de connaissances dans le domaine médical...

Il ne faut tout de même pas limiter les idées du christianisme au vulgaire qui impreigné de superstitions se livre uniquement à la prière selon les consignes de prétendus maîtres, il en est de même dans l'hindouisme..?

Il y a plusieurs niveaux de compréhensions, il est donc facile de jeter à la poubelle le maigre niveau qu'atteignent certains désespéres incultes qui déçus, passent d'une maison à l'autre croyant être mieux éclairés.

Et bingo le tour est joué? On se défait de l'un pour replonger dans l'autre, incapable de se libérer totalement de cet engouement qui nous lie au besoin de vouloir comprendre les "nobles valeurs" prétentieuses, qui permettent de tout expliquer par le biais d'une majestueuse gymnastique des idées, aussi farfelues les unes que les autres...
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-comprend.forumsactifs.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le protestantisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le protestantisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pourquoi je n'adhère pas au protestantisme
» Le protestantisme
» "Regards sur le protestantisme évangélique" (CEF)
» Qu'en est il des saints dans le protestantisme?
» Quesce que le protestantisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum chrétien protestant-
Sauter vers: