Forum des déistes, athées et inter-religieux

Forum de partage sur la spiritualité et la philosophie. Nous accueillons toutes vos opinions et témoignages relatifs aux enseignements religieux, à l'athéisme ainsi qu'à la morale dans un bon climat
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le paradoxe de Jean 1 :"La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu"

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 19  Suivant
AuteurMessage
zarzou2
Professeur
Professeur


Nombre de messages : 810
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: Le paradoxe de Jean 1 :"La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu"   Mar 2 Oct 2012 - 9:44

Attila a écrit:
Citation :
Zarzou :
Attila, ces paroles ne peuvent être portées dans le coeur du profane pour être destinées à ceux qui savent pour le connaitre. Tu me demandais: comme sauver son âme ?? Alors je te répondais: Comment dieu pourrait-il se sauver lui-même ?? Puisque je sais que telle est l'âme, comme souffle de dieu, indivisible, non pas l'esprit de l'homme mais celui de dieu. Alors je te le demande, comment dieu pourrait-il se sauver lui-même s'il est le sauveur ??

le souffle c'est l'esprit, et l'esprit c'est la parole. C'est la parole qui sauve c'est à dire la parole libératrice/émancipatrice et créatrice qui repêche de l'erreur ceux qui s'y sont égarée.
Hors il n'est possible au fils unique de Dieu de ne sauver que ceux qu'il a lui-même engendré ainsi que ses frères et ses amis...
Il ne s'agit pas de sauver l'âme transitoire, qui se forge par l'esprit régentant notre corps en ce monde livré à la dualité, mais de sauver l'embryon de cette âme qui soupire au fond de nou,s de notre l'innocence perdue. Celle qui nous fait crier abba père.
Naître de l'esprit créait un être nouveau doué d'une âme nouvelle. Cette âme n'est pas formaté par la vie de ce monde mais par la vie d'un esprit nouveau qui descend des hauts de la création.
Sauvé son âme signifie sauvé la vie manifestée de l'Incréé...Renée Nelly parlait de la vie humaine comme d'une seule et ultime tentative pour sauvé Dieu. Non pas sauvé l'Incréé, qui n'en a nul besoin, mais sauver sa création en sauvant l'être authentique, par qui tout se fait et se manifeste.

19 Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin.
20 Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu'il nous a donné l'intelligence pour connaître le Véritable; et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus-Christ. C'est lui qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle. ( 1 Jean 5 )


C'est bon Attila que cette idée du reste embryonnaire, vraiment, il y a de cela qui fait le tout. C'est dans l'évangile de Thomas que l'on trouve une reflexion qui permet de se porter dans cette perspective: le vieil homme interrogera le petit enfant de sept jours ( référence en genèse).


Alors tu dis, le souffle c'est l'esprit, et l'esprit c'est la parole. C'est la parole qui sauve c'est à dire la parole libératrice/émancipatrice et créatrice qui repêche de l'erreur ceux qui s'y sont égarée. Te souviens-tu de cette discussion que nous avions eu sur la necessité de faire des images une seule image?? Cela implique nécessairement qu'il y a de multiples choses qui composent cette unité. Selon ma perception, le souffle est dieu, dieu est la parole... mais encore la vie éternelle, la vérité, la voie (droite), la justice, la lumière (la lampe), le père, le formateur, l'amour avec tout ce qui compose l'amour etc. C'est cela selon moi le souffle: le tout indivisible pour ne faire qu'Un. J'entends que dès lors que l'on rassemble "tout" ce qui compose dieu cela ne fasse qu'une seule et unique chose. Penses-tu que l'on puisse s'égarer dans sa parole ?? Non, on ne peut s'égarer dans sa parole mais au contraire hors de sa parole tout est égarement.

Le souffle c'est dieu celui qui le reçoit est comme lui, parceque le souffle est indissociable, indivisible, qui reçoit le souffle (l'être de dieu lui-même) est dieu lui-même. Parceque dieu ne s'associe pas mais se fait, il dit: Soit! et cela est. C'est pour cela: Je suis celui qui est. Pour cela seulement... qui est habité de l'être vivant (dieu) est fait selon lui, à sa ressemblance, à sa réplique: il est dieu. Comprends alors que c'est la chair qui est sauvé avec en elle pensée d'homme comme un temple abriterait le divin lui-même dans lequel s'exercerait le grand desservant. Nulle chair ne serait sauvé s'il n'y avait les élus qui ont été élus. Dès lors que le souffle que nous appelons l'âme pénètre en-l'homme: le logo se fait chair. La voie ce n'est pas un repéchage mais un chemin sur lequel il faut rester debout sans tomber dans la fosse, dur, lorsque l'on a pas les yeux pour voir surtout si le gouffre est quelque part dans cette ténèbre pour qui n'aurait pas le pied sûr ce serait la chute assuré. Dieu irait-il chercher qui commettais l'erreur de tomber ?? Il faut croire que oui, puisqu'il vient en ses envoyés tendre la main à qui désire être relevé. Certains mordent d'autres pas...

Encore tu dis: Hors il n'est possible au fils unique de Dieu de ne sauver que ceux qu'il a lui-même engendré ainsi que ses frères et ses amis... En disant cela, tu annules cette idée de l'embryon qui est bonne je pense pour se trouver en chacun de nous. Non pas une âme, l'être vivant, l'être de dieu mais "une possibillité" de venir au monde. Le fils unique disait: ceux que tu m'as remis, je n'en ai pas perdu un seul. Il ne les a pas engendré mais il les a formé, comme des embryons dans le matrice et doivent poursuivre une formation pour pouvoir venir au monde, pour qu'ils soient viables, il va les immerger, comme l'embryon est immergé dans le liquide nourricier de la matrice, il les abreuvera et les nourrira pour qu'ils grandissent afin de devenir ces arbres sur lesquels nous venons nous poser pour nous nourrir de leurs fruits (les témoignages). Voilà ce que Jésus faisait selon ce que je peux lire, il formait à devenir. De ce fait, tout le monde, n'importe qui peut recevoir cette formation.

Qui désire être immergé sera immergé. Qui désire boire l'eau de la vie peut la boire... Dieu a donné au fils "tout" les hommes, tous sans exception mais il ne pouvait donner la vie, le souffle qui est l'être de dieu seulement à ceux qui sont viables pour avoir été nourri et abreuver de dieu lui-même, ils se sont développés correctement et ont pu naitre. Mais tous ne naissent pas, beaucoup sont avortés, l'homme met à mort cet ambryon, cet enfant qu'il porte en lui pour ne pas se réaliser.

On ne se ralise pas tout seul. On ne se forme pas tout seul: c'est lui qui forme. ( sans moi, vous ne pouvez rien faire. )
Revenir en haut Aller en bas
zarzou2
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 810
Age : 50
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: Le paradoxe de Jean 1 :"La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu"   Mar 2 Oct 2012 - 9:48

Si Mansour a écrit:
Chère zarzou,
Les limitations qui s'imposent à l'Homme de par sa nature-même, font que jamais il ne verra Dieu, comme il est dit, mais que, de Dieu, l'homme voit tout ce qu'il est en mesure de pouvoir contempler.

De même que tu te trompes, tu as raison; ne prends pas le partie de choisir, on e ne choisit pas: c'est lui qui choisit.

En marche ceux qui ont le coeur pur, car ils verront dieu ou encore, nul ne peut voir le père sinon le fils, nul ne peut voir le fils sinon le père et celui à qui le fils veut le découvrir...

Alors oui, celui-là verra ce que nul ne peut voir. Very Happy (Comme il est dit: on voit ce qui ne peut-être vu. Aucune dualité en ce monde de l'être vivant, tout s'y annule, tel est le paradis unique en tout. )

Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 66
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Le paradoxe de Jean 1 :"La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu"   Mar 2 Oct 2012 - 10:26

Déjà, Zarzou, ton message a le mérite de répondre à ta questionhttp://www.forum-religions.org/t5197-une-prophetie ...l'esprit-saint promis en Jean 15/16 n'est pas le prophète Mahomet mais une puissance.
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 66
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Le paradoxe de Jean 1 :"La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu"   Mar 2 Oct 2012 - 10:44

Si Mansour a écrit:

Voici le verset de Jean20.17
"Jésus lui dit : ne me touche point ; car je ne suis point encore monté vers mon Père ; mais va à mes Frères, et leur dis :
je monte vers mon Père, et vers votre Père, vers mon Dieu, et vers votre Dieu".


Maintenant, voici ma seule et unique question : selon ce qui sort de la bouche de Jésus dans ce verset, le Père qui est dans les cieux
est il le Dieu de Jésus ?...


Textuellement oui, Si Mansour, pourquoi cette question ?



Revenir en haut Aller en bas
zarzou2
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 810
Age : 50
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: Le paradoxe de Jean 1 :"La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu"   Mar 2 Oct 2012 - 11:24

Attila a écrit:
Déjà, Zarzou, ton message a le mérite de répondre à ta questionhttp://www.forum-religions.org/t5197-une-prophetie ...l'esprit-saint promis en Jean 15/16 n'est pas le prophète Mahomet mais une puissance.

Mais le prophète du coran est habité de cette puissance et il est la puissance. Sa parole est sûre parcequ'il buvait à la source et il est la source.
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 66
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Le paradoxe de Jean 1 :"La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu"   Mar 2 Oct 2012 - 12:21

zarzou2 a écrit:
Attila a écrit:
Déjà, Zarzou, ton message a le mérite de répondre à ta questionhttp://www.forum-religions.org/t5197-une-prophetie ...l'esprit-saint promis en Jean 15/16 n'est pas le prophète Mahomet mais une puissance.

Mais le prophète du coran est habité de cette puissance et il est la puissance. Sa parole est sûre parcequ'il buvait à la source et il est la source.

Allons bon...v'la aute chose tu dérailles ma pôve, la source à laquelle tu fais allusion n'appartient à personne sinon à l'Incréé .

Le prophète des Musulman est semblable à ce Jacques le juste qui cantonne le disciple immature dans une vision morale et terrestre de la connaissance christique.

12. Ses disciples dirent à Jésus : « Nous savons que tu nous quitteras. Qui alors nous dirigera ? » Il leur répondit : « Au point où vous serez arrivés, vous irez vers Jacques le juste, car le ciel et la terre sont apparus pour lui. »

La connaissance sortie du Père appartient à ce dernier, la Parole la mesure la pèse et l'authentifie mais ne se l'accapare pas en tant que sa propre production.

13. Jésus dit à ses disciples : « Comparez-moi et dites-moi à quoi je ressemble. » Simon-Pierre lui dit : « Tu ressembles à un ange juste. » Matthieu lui dit : « Tu ressembles à un philosophe qui a du cœur. » Thomas lui dit : « Maître, ma bouche ne me permet pas de dire à qui tu ressembles. » Jésus lui répondit : « Je ne suis pas ton Maître, car tu t’es enivré à la source vive que j’ai moi-même mesurée.

Les hommes à la piété obstentatoire ainsi que les écriveurs de textes sacrés s'emparent de la connaissance et la gravent dans le marbre de leurs dogme, mais elle échappe en tant qu'elle leur est insaisissable.

39. Jésus a dit :
« Les pharisiens et les scribes ont pris les clés de la connaissance et les ont cachées. Ils ne sont pas entrés et en ont empêché ceux qui le voulaient. Quant à vous, soyez prudents comme des serpents et purs comme des colombes. »

La connaissance ne sert pas à régencer ce monde et a ordonner les affaires terrestres des hommes mais plutôt à les introduire en une autre dimension.

72. Un homme lui demanda : « Parle à mes frères afin qu’ils partagent les biens de mon père avec moi. » Il leur répondit : « Homme, qui a fait de moi un partageur ? » Se tournant vers ses disciples, il leur demanda : « Suis-je un partageur ? »

La connaissance imprègne et vivifie le tout mais nul ne peut se dire être cette connaissance.

74. Jésus a dit :
« Maître, il y a beaucoup de gens autour du puits, mais personne dedans. »










Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le paradoxe de Jean 1 :"La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu"   Mar 2 Oct 2012 - 12:42

Oui le prophète du coran est certainement possédé par une puissance ... mais pas une puissance christique mais plutôt démiurgique.
Revenir en haut Aller en bas
zarzou2
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 810
Age : 50
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: Le paradoxe de Jean 1 :"La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu"   Mar 2 Oct 2012 - 13:16

Attila a écrit:
zarzou2 a écrit:
Attila a écrit:
Déjà, Zarzou, ton message a le mérite de répondre à ta questionhttp://www.forum-religions.org/t5197-une-prophetie ...l'esprit-saint promis en Jean 15/16 n'est pas le prophète Mahomet mais une puissance.

Mais le prophète du coran est habité de cette puissance et il est la puissance. Sa parole est sûre parcequ'il buvait à la source et il est la source.

Allons bon...v'la aute chose tu dérailles ma pôve, la source à laquelle tu fais allusion n'appartient à personne sinon à l'Incréé .

Le prophète des Musulman est semblable à ce Jacques le juste qui cantonne le disciple immature dans une vision morale et terrestre de la connaissance christique.

12. Ses disciples dirent à Jésus : « Nous savons que tu nous quitteras. Qui alors nous dirigera ? » Il leur répondit : « Au point où vous serez arrivés, vous irez vers Jacques le juste, car le ciel et la terre sont apparus pour lui. »

La connaissance sortie du Père appartient à ce dernier, la Parole la mesure la pèse et l'authentifie mais ne se l'accapare pas en tant que sa propre production.

13. Jésus dit à ses disciples : « Comparez-moi et dites-moi à quoi je ressemble. » Simon-Pierre lui dit : « Tu ressembles à un ange juste. » Matthieu lui dit : « Tu ressembles à un philosophe qui a du cœur. » Thomas lui dit : « Maître, ma bouche ne me permet pas de dire à qui tu ressembles. » Jésus lui répondit : « Je ne suis pas ton Maître, car tu t’es enivré à la source vive que j’ai moi-même mesurée.

Les hommes à la piété obstentatoire ainsi que les écriveurs de textes sacrés s'emparent de la connaissance et la gravent dans le marbre de leurs dogme, mais elle échappe en tant qu'elle leur est insaisissable.

39. Jésus a dit :
« Les pharisiens et les scribes ont pris les clés de la connaissance et les ont cachées. Ils ne sont pas entrés et en ont empêché ceux qui le voulaient. Quant à vous, soyez prudents comme des serpents et purs comme des colombes. »

La connaissance ne sert pas à régencer ce monde et a ordonner les affaires terrestres des hommes mais plutôt à les introduire en une autre dimension.

72. Un homme lui demanda : « Parle à mes frères afin qu’ils partagent les biens de mon père avec moi. » Il leur répondit : « Homme, qui a fait de moi un partageur ? » Se tournant vers ses disciples, il leur demanda : « Suis-je un partageur ? »

La connaissance imprègne et vivifie le tout mais nul ne peut se dire être cette connaissance.

74. Jésus a dit :
« Maître, il y a beaucoup de gens autour du puits, mais personne dedans. »


Pourtant certains le diront pour semer la division: Je suis la lumière qui éclaire tout homme venant dans l'univers. Puis-je savoir ce qui ne va pas Attila ?? Quiconque est habité de "ça" est comme "ça" ... Veux-tu dire que le prophète du coran n'était pas habite de "ça" pour être comme "ça" ?? Que je saurais te démontrer le contraire sans dérailler le moins du monde et tant pis si cela te déplait de toute façon notre amour est voué à la bagarre depuis son commencement. Entre nous prédomine les scènes de ménage. (Ne me fais pas le coup de prétendre ce que tu ne sais pas ou je mettrais ce livre dans ton assiette jusqu'à ce tu le finisses et tant pis si cela te rend malade !! )

Je t'aime, moi non plus...
Revenir en haut Aller en bas
zarzou2
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 810
Age : 50
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: Le paradoxe de Jean 1 :"La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu"   Mar 2 Oct 2012 - 13:18

JR a écrit:
Oui le prophète du coran est certainement possédé par une puissance ... mais pas une puissance christique mais plutôt démiurgique.

Si je dis toi, tu n'as jamais lu le coran!! Comme ça sans même te poser la question de savoir si cela est vrai. Est-ce que je me tromperais ??
Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 66
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Le paradoxe de Jean 1 :"La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu"   Mar 2 Oct 2012 - 13:35

JR a écrit:
Oui le prophète du coran est certainement possédé par une puissance ... mais pas une puissance christique mais plutôt démiurgique.

Très juste !
Revenir en haut Aller en bas
zarzou2
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 810
Age : 50
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: Le paradoxe de Jean 1 :"La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu"   Mar 2 Oct 2012 - 13:48

Attila a écrit:
JR a écrit:
Oui le prophète du coran est certainement possédé par une puissance ... mais pas une puissance christique mais plutôt démiurgique.

Très juste !

Ha oui ?? Et c'est en n'ayant jamais posé le regard sur son témoignage que tu tires cette déduction ?? Châpeau mon grand... En fin de compte en quoi serais-tu different de ces hommes, qui pour ne rien comprendre à sa parole le traitèrent ainsi de démon ?? Des ignorants alors aussi gros que celui que tu fais. Tu n'as jamais lu le coran mais tu te forges une opinion. Eux n'avaient jamais "entendu" la parole de dieu et se forgèrent tout autant une opinion pour voir le mal en place du bien. C'est irrecevable Attila !! Et indigne d'un homme de ton intelligence.

L'Évangile selon Jean - Chapitre 8.

42 Iéshoua' leur dit : "Si Elohîms était votre père, vous m'aimeriez ! Oui, je suis sorti d'Elohîms et je suis venu car je ne suis pas venu de moi-même, mais c'est lui qui m'a envoyé.
43 Pourquoi ne connaissez-vous pas mon langage ? C'est que vous ne pouvez entendre ma parole.
44 Vous, vous êtes du père le diable, et vous voulez faire les combines de votre père. Celui-là est un tueur, dès l'entête. Il ne s'est pas tenu dans la vérité, parce qu'il n'est pas en lui de vérité. Quand il dit le mensonge, il parle de son propre fond, parce qu'il est menteur et père du mensonge.
45 Mais moi, parce que je dis la vérité, vous n'adhérez pas à moi.
46 Qui parmi vous me confondra d'une faute ? Or je dis la vérité : pourquoi n'adhérez-vous pas à moi ?
47 Qui est d'Elohîms entend les dires d'Elohîms. Ainsi donc, vous, vous n'entendez pas, parce que vous n'êtes pas d'Elohîms".
48 Alors les Iehoudîm répondent et lui disent : "Ne le disons-nous pas bien ? Tu es un Shomroni, et tu as un démon"!

A l'évidence, il faut être de dieu pour entendre sa parole et il ne se verra jamais que ceux qui la reçoivent fassent quoi que ce soit de leur propre cuisine, c'est à dire qu'ils puissent donner un avis quelconque sur ce qu'ils ne connaissent pas à seule fin de se tenir dans la vérité. Or, la vérité, c'est que sans même connaitre ce prophète, sans même avoir pris la peine de l'écouter pour t'être sciemment bouché les oreilles tu affirmes qu'il n'avait rien à dire pour être né comme tout les hommes: fils du diable. Parceque quiconque ne vient pas d'en haut, quiconque n'a pas d'âmes doit nécessairement être issu de quelque chose. Si ce quelque chose n'est pas de dieu, c'est que le démiurge n'est pas loin.



Revenir en haut Aller en bas
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 45
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Le paradoxe de Jean 1 :"La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu"   Mar 2 Oct 2012 - 14:50

c'est quoi ta version des évangiles c'est louche! lol
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Gab aux citrons
Exégète
Exégète
avatar

Masculin Nombre de messages : 3666
Age : 45
Localisation : Gers
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Le paradoxe de Jean 1 :"La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu"   Mar 2 Oct 2012 - 15:28

La parole de Gab est Gab.
Et Gab est...

Pas très compliqué a comprendre et se remettre dans son contexte.
La parole de Dieu est Dieu.
Et Dieu est...

?
Revenir en haut Aller en bas
zarzou2
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 810
Age : 50
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: Le paradoxe de Jean 1 :"La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu"   Mar 2 Oct 2012 - 17:18

janot2012 a écrit:
Zarzou,
je ne te savais pas defenseur de Mahomet et de la croyance musulmanne.
Pourquoi ne pas l'avoir dit plus tôt ?

Jean annonce-t-il Mahomet ?
Les musulmans peuvent peut être se faire plaisir à imaginer celà !
Toujours est-il que ce n'est absolument pas explicte et plutôt contradictoire avec le texte. IL faut beaucoup d'imagination pour voir Mahomet dans ce passage. Mais lorsqu'on veut soutenir une croyance on perd tout sens de la raison et la mesure.

Mahomet de Dieu ou du diable ? Ses partisans diront forcément "de Dieu" et ses opposants "du diable". Ce sera donc celui qui gueule le plus fort qui aura le dessus ici ou là.
Il s'agit là de discours vides de sens.

On s'est bien éloigné du sujet ...
Au lieu des discours de militants totalement creux, ne serait-il pas interessant de se pencher sur le paradoxe du sujet ?
Comment "la Parole peut-elle être à côté de Dieu puisqu'elle est Dieu ?"

Pourquoi fallait-il le dire ?? Serais-tu défavorable à ce qui m'habite ?? Ne m'est-il pas permis de trouver la parole où bon me semble ?? Ses partisans diront ce qu'ils voudront et je ne dis rien de favorable ou défavorable en ce qui concerne les partisans mais en ce qui concerne le coran: je dirais ce que je dois dire, de même en est-il des opposants, je n'ai pas le temps de prendre partie et je ne suis pas faite pour ça, je suis bien trop attachée à la valeur de la paix pour laisser s'immiscer en moi ce qui s'attache à être pour ce qui s'attache à être contre. Je suis libre et je ne vote même pas !! C'est te dire... Je ne suis ni pour, ni contre et ainsi beaucoup plus près de dieu puisque les textes le représentent en ce monde.

Maintenant, que disais-tu au sujet de Jean qui est né "prédisposé" ou "préétabli" de même que l'était JC ?? Jean annonce le fils, celui qui porte la parole, il n'annonce pas un homme mais un fils de l'homme, le messie. N'est-il pas avéré que tout homme portant en lui la marque du divin: est de dieu?? Oui, cela est écrit c'est pourquoi en lisant le coran si celui-ci n'avait pas porté cette marque je l'aurais jeté au feu, mais ce ne fut pas le cas de ce livre alors que les hommes se déchirent sur leur religion ne me surprends pas le moins du monde. Que les juifs opposés à JC aient pu le traiter de démon ne doit pas surprendre et rien n'a changé sous ce soleil: on en est encore là!

Alors quoi ? Tu vas me jeter des pierres parceque je dis, le prophète du coran porte la marque du divin et donc par voie de fait est habité de l'Unique... Connais-tu cette marque au moins ??



Revenir en haut Aller en bas
zarzou2
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 810
Age : 50
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: Le paradoxe de Jean 1 :"La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu"   Mar 2 Oct 2012 - 17:21

zarzou2 a écrit:
janot2012 a écrit:
1.Comment peut-on être avec Dieu et être Dieu ?
Pour un être courant, un humain c'est évidemment impossible et l'expression n'a pas de sens.

2.Pourquoi le Logos-Createur, qui devienda JC DOIT être Dieu lui-même ?

La réponse est simple finalement :

Selon le premier commandement ("Tu n'auras pas d'autre dieu devant ma face" mais aussi Deuteronome 32("il n'y a point de dieu à côté de l'Eternel") mais aussi l'ensemble de l'AT qui presente le Createur Seul , créant tout, l'evangeliste ne peut en aucun parler d'un "dieu createur à côté de Dieu" sans violer gravement le 1er commandement et être totalement incoherent avec l'AT.

Ainsi la seule solution, logique, coherente, fidele aux commandements est que ce Logos-Verbe Createur soit Dieu lui-même.

1. Parceque dès lors que le logo se fait chair, il investit ce qui le précède; ce qui le précède est l'être de chair. Puisque comme le souligne Paul la chair pense, dès lors qu'elle pense c'est qu'elle est habitait non pas du souffle de dieu mais de son propre esprit qui devra s'associer avec dieu là où est dieu: en lui. Ce qui nous fait bel et bien deux dans une seule chair.

2. Par le souffle de vie qui fait l'être vivant, JC est comme dieu, non pas dieu mais comme dieu à la ressemblance de dieu. Dieu est unique et par voie de fait indivisible à l'opposé de l'esprit de l'homme qui lui est multiple, aussi multiple que l'homme est individuel. Coupe t-on un homme en morceaux ?? Non, ce qui est unique ne peut être divisé c'est pourquoi tout souffle de dieu est lui-même, non pas une part, mais lui-même, d'où l'image de réplique. JC étant investi du souffle est le même que dieu, puisque le souffle est dieu lui-même.

C'est pourquoi tout individu qui reçoit le souffle est à l'image de dieu: pas d'autre que lui. Il n'y aura pas d'autres dieu en JC à côté de l'Eternel... A côté de l'eternel se trouve l'esprit de l'homme et tout cela dans une même chair. (qui me voit, voit le père)

PS: Comme tu le vois, j'avais émis une opinion. tu peux tout à fait t'y opposer... Mais dans la mesure ou tu me poses à nouveau la question je doute que tu es lu ma rédaction ? Alors je la reposte pour poursuivre sur ton sujet...

Revenir en haut Aller en bas
zarzou2
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 810
Age : 50
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: Le paradoxe de Jean 1 :"La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu"   Mar 2 Oct 2012 - 17:22

Gab aux citrons a écrit:
La parole de Gab est Gab.
Et Gab est...

Pas très compliqué a comprendre et se remettre dans son contexte.
La parole de Dieu est Dieu.
Et Dieu est...

?

Ma bible est de Chouraqui. On peut ne pas apprécier...
Revenir en haut Aller en bas
zarzou2
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 810
Age : 50
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: Le paradoxe de Jean 1 :"La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu"   Mar 2 Oct 2012 - 17:27

De même ce post tombait dans les oubliettes. Je veux bien discuter de ton sujet qui est un bon sujet mais fais moi le plaisir de le mener comme tu viens de le réclamer pour rester sur ta question. Moi vos differents d'opposition je ne m'y complet pas. J'écrivais aussi sur le sujet pendant que tu mordais les jarrets des islamistes :

La contradiction ne peut venir que de l'esprit des hommes... Vous partez tous à mon avis d'un postulat erroné vous obstinant à ne pas concevoir certaines évidences. La toute première faute que nous commettons est de croire que la genèse est la création de ce monde, ce qui est faux, la genèse est le commencement du et des fils de dieu. Ce qui est aussi recevable que de voir tomber la manne et la caille du ciel, j'entends bien personnellement que jamais les cailles ne tomberont dans nos assiettes comme venues d'on ne sait ou...

Bien sûr que dieu fait des dieux, Moïse n'était pas le premier et loin d'être le dernier jusqu'à ce que s'accomplisse l'oeuvre, jusqu'à son terme... Alors que répondait Jésus au hommes qui prétendaient d'être la descendance d'Abraham: qu'ils étaient fils du diable. Ce qui il faut l'avouer ne nous conduit jamais bien loin mais suffisamment pour comprendre qu'ils ne pouvaient en aucun cas être à l'image de dieu. Cela va de soi. Pour faire plus court sur cette histoire du souffle que les hommes appellent l'âme et que dieu donne à Adam pour faire de lui un être vivant nous découvrons dans les évangiles que JC fera la même chose souffflant sur ses disciples comme s'ils devaient le recevoir et qui faisait dire à Jean: celui là vous immergera dans le souffle sacré.

Dès lors que dieu est indivisible rien venant de lui ne peut s'extraire de lui. Où est son souffle il se trouve tout entier tel que JC le disait: en moi et moi en lui. JC était dieu parceque le souffle de l'indivisible l'habitait. Dieu est souffle mais à l'évidence pour voir des fils du diable et pour le remettre à ses disciples, il faut nécessairement concevoir que les hommes ne sont pas habités de dieu, que ce souffle, l'âme, ils ne l'ont pas. Dès lors que dieu veut faire de Moïse un dieu, il doit nécessairement se trouver en l'homme Moïse ou Moïse ne pourrait être dieu...

Dieu est souffle pas homme.


Revenir en haut Aller en bas
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 66
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Le paradoxe de Jean 1 :"La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu"   Mar 2 Oct 2012 - 18:22

zarzou2 a écrit:
Attila a écrit:
JR a écrit:
Oui le prophète du coran est certainement possédé par une puissance ... mais pas une puissance christique mais plutôt démiurgique.

Très juste !

Ha oui ?? Et c'est en n'ayant jamais posé le regard sur son témoignage que tu tires cette déduction ?? Châpeau mon grand... En fin de compte en quoi serais-tu different de ces hommes, qui pour ne rien comprendre à sa parole le traitèrent ainsi de démon ?? Des ignorants alors aussi gros que celui que tu fais. Tu n'as jamais lu le coran mais tu te forges une opinion. Eux n'avaient jamais "entendu" la parole de dieu et se forgèrent tout autant une opinion pour voir le mal en place du bien. C'est irrecevable Attila !! Et indigne d'un homme de ton intelligence.

L'Évangile selon Jean - Chapitre 8.

42 Iéshoua' leur dit : "Si Elohîms était votre père, vous m'aimeriez ! Oui, je suis sorti d'Elohîms et je suis venu car je ne suis pas venu de moi-même, mais c'est lui qui m'a envoyé.
43 Pourquoi ne connaissez-vous pas mon langage ? C'est que vous ne pouvez entendre ma parole.
44 Vous, vous êtes du père le diable, et vous voulez faire les combines de votre père. Celui-là est un tueur, dès l'entête. Il ne s'est pas tenu dans la vérité, parce qu'il n'est pas en lui de vérité. Quand il dit le mensonge, il parle de son propre fond, parce qu'il est menteur et père du mensonge.
45 Mais moi, parce que je dis la vérité, vous n'adhérez pas à moi.
46 Qui parmi vous me confondra d'une faute ? Or je dis la vérité : pourquoi n'adhérez-vous pas à moi ?
47 Qui est d'Elohîms entend les dires d'Elohîms. Ainsi donc, vous, vous n'entendez pas, parce que vous n'êtes pas d'Elohîms".
48 Alors les Iehoudîm répondent et lui disent : "Ne le disons-nous pas bien ? Tu es un Shomroni, et tu as un démon"!

A l'évidence, il faut être de dieu pour entendre sa parole et il ne se verra jamais que ceux qui la reçoivent fassent quoi que ce soit de leur propre cuisine, c'est à dire qu'ils puissent donner un avis quelconque sur ce qu'ils ne connaissent pas à seule fin de se tenir dans la vérité. Or, la vérité, c'est que sans même connaitre ce prophète, sans même avoir pris la peine de l'écouter pour t'être sciemment bouché les oreilles tu affirmes qu'il n'avait rien à dire pour être né comme tout les hommes: fils du diable. Parceque quiconque ne vient pas d'en haut, quiconque n'a pas d'âmes doit nécessairement être issu de quelque chose. Si ce quelque chose n'est pas de dieu, c'est que le démiurge n'est pas loin.



Elle est fâchée
Revenir en haut Aller en bas
zarzou2
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 810
Age : 50
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: Le paradoxe de Jean 1 :"La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu"   Mar 2 Oct 2012 - 18:36

Non, pas du tout... Je ne suis pas fachée, je suis sceptique et déçue. Si j'éprouve de la deception alors j'en suis blessée. Pourquoi fais-tu de telles remarques qui ne reposent sur rien ?? Tu n'as jamais lu le coran et tu te permets d'emettre un jugement que je suis contrainte d'invalider. Oui, tu m'y contraints, finalement en y réfléchissant je me demande si tu ne m'as pas un peu contrariée avec ton jugement stupide, oui, stupide parcequ'il repose sur l'ignorance toi justement qui veux tant savoir... Tu émets un jugement radical sans savoir.

C'est comme Si Mansour qui me fait parfois n'importe quoi parcequ'il préfère couver son trésor que de découvrir le "tout" mais le tout c'est tout Attila, tout dieu, et pas seulement un morceau, un bout qui ne donne rien! T'as plus faim ?? T'es repus déjà ?? Comme c'est dommage parcequ'il est pour les affamés le royaume pas pour les gros, bien gras qui se prélassent avec leurs acquis...

C'est clair ?? ( Mais je t'aime encore et compte sur moi pour te faire courir. )



Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
zarzou2
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 810
Age : 50
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: Le paradoxe de Jean 1 :"La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu"   Mar 2 Oct 2012 - 19:17

Je ne suis pas plus musulmane que je suis censée être catholique pour être issue d'une famille catholique ?? Ma famille, comme il disait, sont ceux qui font comme le père. En fait, je suis unique pour être toute seule... Un peu comme Tom Sawyer toujours partante pour la grande aventure. Cela répond à tes questions ??

Je ne peux adhérer à aucune religion pour la simple et bonne raison que je ne crois pas aux mauvaises manières des hommes. Il y a ici des musulmans, des islamistes, des hommes quoi, mais qui adhèrent à des idées qui ne sont pas toujours celles que l'on trouve dans mes livres d'images. Qu'a cela ne tienne la famille est grande pour y trouver de tout, des catholiques, des protestants, des TJ, des gnostiques, des schtroumphs...

Il faut être musulman pour aimer le coran ?? A l'évidence non puisque j'aime ce livre que je lis comme il est écrit pas comme on le voudrait. Demande aux musulmans nombreux sont ceux qui croient savoir ce qu'il s'y trouve et seront surpris s'il leur vient à l'esprit que ma parole soit juste. Tiens, toi qui est protestant, je préfère te dire tout de suite afin de crever l'abcés qui nous sépare que j'ai trouvé dans les textes deutérocanociques réprouvés par ta communauté, des choses délicieuses sans aucune amertume.




Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Attila
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 2778
Age : 66
Localisation : Ici et ailleurs
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Le paradoxe de Jean 1 :"La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu"   Mar 2 Oct 2012 - 19:40

zarzou2 a écrit:
Non, pas du tout... Je ne suis pas fachée, je suis sceptique et déçue. Si j'éprouve de la deception alors j'en suis blessée. Pourquoi fais-tu de telles remarques qui ne reposent sur rien ?? Tu n'as jamais lu le coran et tu te permets d'emettre un jugement que je suis contrainte d'invalider. Oui, tu m'y contraints, finalement en y réfléchissant je me demande si tu ne m'as pas un peu contrariée avec ton jugement stupide, oui, stupide parcequ'il repose sur l'ignorance toi justement qui veux tant savoir... Tu émets un jugement radical sans savoir.

C'est comme Si Mansour qui me fait parfois n'importe quoi parcequ'il préfère couver son trésor que de découvrir le "tout" mais le tout c'est tout Attila, tout dieu, et pas seulement un morceau, un bout qui ne donne rien! T'as plus faim ?? T'es repus déjà ?? Comme c'est dommage parcequ'il est pour les affamés le royaume pas pour les gros, bien gras qui se prélassent avec leurs acquis...

C'est clair ?? ( Mais je t'aime encore et compte sur moi pour te faire courir. )

Prouves-moi que contrairement à l'image que donne le monde musulman l'Islam n'est un simplement un travail de scribe produisant des pharisiens, uniquement occupés à étendre leur religion par les armes et le ventre de leurs femmes...
A considérer les fruits qui tombent de l'arbre islamo/musulman je ne vois guère d'intérêt à expertiser la sève qui les fait pousser...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
zarzou2
Professeur
Professeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 810
Age : 50
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: Le paradoxe de Jean 1 :"La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu"   Mar 2 Oct 2012 - 20:24

Attila a écrit:


Prouves-moi que contrairement à l'image que donne le monde musulman l'Islam n'est un simplement un travail de scribe produisant des pharisiens, uniquement occupés à étendre leur religion par les armes et le ventre de leurs femmes...
A considérer les fruits qui tombent de l'arbre islamo/musulman je ne vois guère d'intérêt à expertiser la sève qui les fait pousser...

... et ce qui me fait pousser moi pour faire un arbre. Tu en penses quoi, que cela ne vaut pas la peine de le goûter ? Si mes fruits te paraissent mauvais pour être trop lourds à digérer je comprendrais que tu te fiches royalement de ce que je pense du coran. Au point de remettre mon point de vue en question, et je trouverais l'attitude pleine de bon sens. Mais si au contraire tu aimes bien mangé les fruits que je te fais, je ne comprendrais pas que tu remettes en question mon point de vue sur le coran qui ne peut être que bon puisque mes fruits le sont.

Voilà bien quelque chose qui ne m'appartient pas. C'est ton estomac, vois avec lui ce qu'il en pense.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le paradoxe de Jean 1 :"La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le paradoxe de Jean 1 :"La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu"
Revenir en haut 
Page 5 sur 19Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Joie pour les cœurs qui cherchent Dieu : "une Parole pour ta route"
» Le paradoxe de Jean 1 :"La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu"
» Saint Jean de la Croix, Sainte Odile, commentaire du jour "Jean a rendu témoignage à la vérité...; il était la lampe qui brûle et qui éclaire"
» Saint Jean de la Croix
» Suicide de Pauline au collège Jean Jaurès de Lens : la mère affirme que sa fille était harcelée au collège

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des déistes, athées et inter-religieux :: RELIGIONS :: Religions abrahamiques :: Forum Témoins de Jéhovah-
Sauter vers: